L'Arabie saoudite lâche le calendrier islamique pour baisser la paie de ses fonctionnaires

ECONOMIE Le passage au calendrier grégorien permet au pays de les faire travailler 11 jours de plus sans augmentation de salaire...

20 Minutes avec agence

— 

Une rue de Jeddah en Arabie Saoudite, le 22 juin 2014
Une rue de Jeddah en Arabie Saoudite, le 22 juin 2014 — STR AFP

L’Arabie Saoudite a changé de calendrier. Depuis le samedi 1er octobre, le royaume wahhabite a adopté pour le calendrier grégorien en lieu et place du calendrier de l’Hégire, aussi désigné sous le nom de « calendrier islamique ». But de la manœuvre ? Réaliser des économies en pleine cure d’austérité.

On vous explique : dans le calendrier islamique de l’Hégire, l’année compte 12 mois de 29 ou 30 jours, selon l’observation de la lune. Les années défilent ainsi plus vite que dans le calendrier grégorien qui compte 11 jours de plus. Bilan : en changeant de calendrier, l’Arabie saoudite fait donc travailler ses fonctionnaires 11 jours de plus et ce… sans augmentation de salaire, dixit le site Mashable.

Réduire des salaires des ministres de 20 %

A noter que l’Arabie saoudite était jusqu’ici le seul pays à encore utiliser le calendrier de l’Hégire qui détermine que l’année 1438 a débuté ce lundi 3 octobre. Un choix qui était devenu un symbole pour le royaume, abritant La Mecque ou la ville sainte de Medine.

Baisse des cours du pétrole oblige, Riyad avait fait état en fin d’année dernière d’un déficit budgétaire inédit de près de 90 milliards d’euros. Ce changement de calendrier fait ainsi parti des dernières mesures annoncées la semaine dernière et censée remplir les caisses du royaume qui a également prévu de réduire des salaires des ministres de 20 % et de geler des salaires des petits fonctionnaires.