Séisme en Italie: Visite surprise du pape François auprès des sinistrés de la région d'Amatrice

VISITE Le souverain pontife a prié seul et en silence au milieu des décombres et a appelé les survivants à aller de l’avant...

20 Minutes avec agences

— 

Le pape François s'est rendu le 4 octobre 2016 dans la région d'Amatrice (centre de l'Italie), dévastée par le séisme du 24 août.
Le pape François s'est rendu le 4 octobre 2016 dans la région d'Amatrice (centre de l'Italie), dévastée par le séisme du 24 août. — AP/SIPA

Il a prié seul et en silence au milieu des décombres et a appelé les survivants à aller de l’avant. Le pape François s’est rendu ce mardi dans la région d’Amatrice (centre de l’Italie), dévastée le 24 août dernier par un séisme, qui a fait près de 300 morts.

Souhaitant une visite « à titre privé, seul, en tant que prêtre, évêque et pape » auprès des populations touchées, il a choisi d’arriver par surprise, sans s’être annoncé. Le souverain pontife s’est d’abord présenté devant les préfabriqués colorés qui accueillent plus d’une centaine d’élèves d’Amatrice, l’école rénovée s’étant écroulée la nuit du drame.

« En avant, courage, et que tout le monde s’entraide »

Il a salué des parents, serré des enfants dans ses bras et écouté leurs descriptions du tremblement de terre. Puis, il s’est rendu dans la « zone rouge », fermée au public en raison des pans de murs qui menacent encore de s’écrouler, pour une prière silencieuse devant les décombres qui ont enseveli des dizaines de vies.

« Je pensais bien dans les premiers jours de toute cette douleur que ma visite, peut-être, dérangeait plus qu’autre chose, et je ne voulais pas déranger et c’est pourquoi j’ai laissé passer un peu de temps », a déclaré le pontife argentin. « Regardons de l’avant. En avant, courage, et que tout le monde s’entraide, on avance mieux ensemble », a-t-il ajouté, avant de repartir en voiture.

Borbonna, Accumoli puis Arquata del Tronto

Le pape s’est ensuite arrêté dans le village de Borbonna dans un centre accueillant des personnes âgées, pour beaucoup évacuées à cause du séisme. Il a salué un à un la soixantaine de pensionnaires. Puis il a repris la route pour visiter d’autres communes touchées par le séisme, parmi lesquelles Accumoli et Arquata del Tronto.

Dès le matin du 24 août, le pape François s’était montré très concerné par le séisme, dépêchant des pompiers du Vatican pour participer aux opérations de secours.