Caraïbes: L'ouragan Matthew fait ses premières victimes

ENVIRONNEMENT Des centaines de milliers de personnes ont dû être évacuées…

20 Minutes avec AFP

— 

Un pêcheur en République dominicaine, après le passage de l'ouragan Matthew.
Un pêcheur en République dominicaine, après le passage de l'ouragan Matthew. — ERIKA SANTELICES

Le niveau d’alerte est à son maximum. Le très puissant ouragan Matthew continue de faire des ravages sur son passage. Il a fait ses premières victimes en Haïti. Un homme est mort après le naufrage d’une pirogue dans le sud et une autre personne est portée disparue depuis lundi.

Ce mardi, l’ouragan continue de se rapprocher du pays de la Caraïbe et de l’est de Cuba, où l’on redoute d’importants dégâts. « Selon les prévisions, le centre de Matthew s’approchera de la côte sud-ouest d’Haïti lundi soir, continuera à s’approcher de l’est de Cuba plus tard mardi, avant de passer près ou au-dessus de certaines portions du sud-est des Bahamas mardi soir et mercredi », a prédit le centre américain de surveillance des ouragans (NHC), basé à Miami.

Déjà 316.000 habitants évacués à Cuba

Le NHC a fait état de vents soufflant à près de 220 km/h, avec des bourrasques encore plus puissantes, classant Matthew en catégorie 4 sur l’échelle de Saffir-Simpson qui en compte 5. Haïti, les provinces orientales de Cuba et les Bahamas ont été placés en alerte ouragan. Lundi soir, un total de 316.000 habitants de l’est de Cuba avaient été évacués, selon la Défense civile : 296.000 relogés chez des particuliers et 20.000 autres transférés vers des abris.

>> A lire aussi : L'ouragan Matthew pourrait toucher la Jamaïque et Haïti cette nuit

Le niveau de la mer pourrait monter de deux à trois mètres dans le sud, représentant un danger important pour les habitants et leurs logements précaires. Les précipitions pourraient également atteindre jusqu’à un mètre par endroits, entraînant inondations et coulées de boues potentiellement meurtrières, a prévenu le NHC.

L’ouragan pourrait ensuite remonter jusqu’au sud-est des Etats-Unis, où la Floride et la Caroline du Nord ont décrété l’état d’urgence.