Kim Kardashian accueillie en chef d'Etat à New York après le braquage de Paris

ETATS-UNIS La starlette s'est fait dérober pour quelque neuf millions d'euros de bijoux dans son hôtel...

M.C. avec AFP

— 

Un service de sécurité présidentiel devant la résidence de Kim Kardashian à New York, le 3 octobre 2016.
Un service de sécurité présidentiel devant la résidence de Kim Kardashian à New York, le 3 octobre 2016. — Angela Weiss / AFP

Une dizaine de Cadillac et Mercedes, des paparazzi tenus à bonne distance devant son domicile et un service d’ordre musclé de 15 à 20 personnes : Kim Kardashian a été accueillie comme un chef d’Etat lundi à New York après s’être fait dérober pour quelque neuf millions d’euros de bijoux à Paris.

Après avoir été entendue par la police française, la starlette, « choquée », s’est envolée lundi matin vers New York. Elle est arrivée dans un petit aéroport du New Jersey vers 16h30, heure française, avant de rejoindre son domicile dans le quartier huppé de TriBeCa. Une fois à son appartement, Kim Kardashian a été rejointe par des amis, La La Anthony (femme du basketteur des New York Knicks Carmelo Anthony) et la vedette de téléréalité Jonathan Cheban.

Kanye West reporte ses concerts

Plus de dix hommes visiblement affectés à la sécurité étaient postés devant l’immeuble lorsque se sont présentés Kim Kardashian et son mari Kanye West, eux-mêmes accompagnés de plusieurs gardes du corps, selon le site dédié à l’actualité people TMZ. La star, marchant tête baissée, n’a fait aucune déclaration et n’avait rien posté sur les réseaux sociaux lundi soir. Kanye West a lui reporté à décembre deux concerts qu'il devait donner cette semaine à Philadelphie et près de Detroit, selon l'organisateur de concerts Live Nation.

>> A lire aussi : Twitter partagé entre moqueries et compassion

Des « hommes armés et masqués, habillés comme des agents de police », ont fait irruption dans la nuit de dimanche à lundi dans sa chambre d’un hôtel de luxe du quartier de la Madeleine, a raconté une porte-parole de la star, « très sonnée » mais physiquement « indemne ». Les cinq braqueurs portaient des blousons de police. Ils ont entravé le veilleur de nuit. Deux d’entre eux sont montés dans les appartements de la star, tandis que les autres faisaient le guet.

Entravée, Kim Kardashian a cru qu’elle allait être violée

« Ils ont braqué une arme sur sa tempe. Puis ils l’ont enfermée dans la salle de bains après lui avoir ligoté les mains et les pieds avec du scotch », selon une source proche de l’enquête. Entravée, Kim Kardashian a cru qu’elle allait être violée, aurait-elle indiqué aux policiers français, selon TMZ.

« Une styliste qui s’était cachée dans l’appartement au moment du braquage a donné l’alerte », a ajouté la source proche de l’enquête. Le garde du corps de la star était absent lors de l’agression car il accompagnait l’une des sœurs de Kim en boîte de nuit, a-t-elle précisé.

« C’est quelque chose qui choque, c’est violent, c’est scandaleux », a réagi le chef de la diplomatie Jean-Marc Ayrault tout en appelant à ne « pas céder à la panique ». Pour la maire socialiste de Paris Anne Hidalgo, cela reste un « acte très rare » qui « ne remet en aucun cas en cause » la sécurité de la capitale.