Le prix Nobel de médecine attribué au Japonais Yoshinori Ohsumi

DISTINCTION Ses recherches portent sur l’autophagie, cruciales pour comprendre le renouvellement des cellules et la réponse du corps à la faim et aux infections…

20 Minutes avec AFP

— 

Le Japonais Yoshinori Ohsumi a reçu le prix Nobel de médecine.
Le Japonais Yoshinori Ohsumi a reçu le prix Nobel de médecine. — AP/SIPA

C’est la plus haute distinction. Le prix Nobel de médecine a été attribué au Japonais Yoshinori Ohsumi pour ses recherches sur l’autophagie, cruciales pour comprendre le renouvellement des cellules et la réponse du corps à la faim et aux infections.

« Les mutations des gènes de l’autophagie peuvent provoquer des maladies et le processus autophagique est impliqué dans plusieurs affections comme le cancer et les maladies neurologiques », a souligné le jury Nobel.

« Un peu surpris »

Il « était un peu surpris », a raconté le secrétaire du jury Thomas Perlmann, qui lui a téléphoné avant l’annonce. Le diplôme et la médaille Nobel sont assortis d’une récompense de huit millions de couronnes suédoises (environ 834.000 euros).

Né à Fukuoka au Japon, Yoshinori Ohsumi, 71 ans, a obtenu son doctorat en 1964 de l’université de Tokyo. Après trois ans à l’université Rockefeller de New York, il est revenu à Tokyo pour créer son propre laboratoire. Depuis 2009, il est professeur à l’institut de Technologie de la capitale nippone.

Yoshinori Ohsumi succède à William Campbell, Américain né en Irlande, au Japonais Satoshi Omura et à la Chinoise Tu Youyou, découvreurs de traitements contre les infections parasitaires et le paludisme.