Brexit: Le Royaume-Uni déclenchera l'article 50 «avant fin mars»

ROYAUME-UNI La Première ministre Theresa May en a fait l'annonce ce dimanche...

Olivier Philippe-Viela
— 
Theresa May le 1er octobre 2016 à Birmingham.
Theresa May le 1er octobre 2016 à Birmingham. — ADRIAN DENNIS / AFP

Rendez-vous est pris. Le Royaume-Uni activera l'article 50 du Traité de Lisbonne, pour déclencher , «avant fin mars» 2017, a annoncé dimanche la Première ministre Theresa May.



«Nous déclencherons l'article 50 avant fin mars l'an prochain», a déclaré la cheffe de l'exécutif britannique, interrogée sur la BBC. Elle a par ailleurs annoncé vouloir saisir au printemps 2017 le Parlement britannique pour abroger l'acte d'adhésion de son pays à l'Union européenne, dans un entretien au Sunday Times.

Deux ans de négociations en vue (au moins)

Une fois l'article 50 activé, le Royaume-Uni aura deux ans pour régler les modalités de son départ, un délai toutefois susceptible d'être prolongé. Affirmant qu'elle «souhaite obtenir le meilleur accord possible» avec l'UE, Theresa May, qui réunit ses troupes à partir de dimanche à Birmingham pour le congrès annuel du parti conservateur, appelle par ailleurs à une «transition en douceur».

Dans un entretien , elle explique ainsi qu'elle présentera une nouvelle législation afin d'abroger le European Communities Act de 1972 lors du discours de la reine devant le Parlement, qui aura lieu en avril ou mai 2017. «Cela marquera la première étape pour faire du Royaume-Uni un pays souverain et indépendant à nouveau», déclare Mme May, soulignant que cela signifiera «la fin de l'autorité de l'UE au Royaume-Uni». La loi ne prendrait toutefois effet que lorsque le Royaume-Uni aura effectivement quitté l'UE, souligne la Première ministre.