VIDEO. Attentats de New York et du New Jersey: Ce que l'on sait sur le suspect, Ahmad Khan Rahami

PORTRAIT Arrêté lundi, il était connu des forces de police mais pas pour des incidents liés au terrorisme…

P.B.

— 

Le suspect de plusieurs attaques à la bombe à New York et dans le New Jersey, Ahmad Khan Rahami a été arrêté le 19 septembre 2016.
Le suspect de plusieurs attaques à la bombe à New York et dans le New Jersey, Ahmad Khan Rahami a été arrêté le 19 septembre 2016. — Nicolaus Czarnecki/AP/SIPA

Un jeune homme connu de la police, né en Afghanistan et arrivé enfant aux Etats-Unis, qui semble avoir changé après des voyages dans son pays natal et au Pakistan après 2011. Voici les premiers éléments qui émergeaient, lundi soir, après l’arrestation d’ Ahmad Khan Rahami, auteur présumé de plusieurs attaques à la bombe qui ont fait 29 blessés à New York et dans le New Jersey, samedi et dimanche.

Rahami, qui a été opéré à la jambe après avoir été blessé par balles lors de l’affrontement avec la police, ne coopère pas avec les autorités, selon CBS. Alors que le FBI n’a pas encore officiellement classifié les attaques comme des actes terroristes, les autorités s’intéressent particulièrement à plusieurs voyages du suspect en Afghanistan et au Pakistan.

Selon des sources de CNN, il aurait notamment habité pendant presque un an dans une zone contrôlée par les talibans. Il a été interrogé à son retour par les autorités américaines, et il leur a indiqué qu’il rendait visite à de la famille. Il n’a pas été placé sur les listes de personnes suspectées de terrorisme, selon la chaîne.

« Quelqu’un de complètement différent »

Né en 1988, Ahmad Khan Rahami avait sept ans quand ses parents ont obtenu leur demande d’asile aux Etats-Unis. Il a été scolarisé dans l’Est des Etats-Unis et a étudié le droit pénal à Middlesex Community College, près de Boston, entre 2010 et 2012, sans terminer son cursus.

C’est à cette période qu’il s’est rendu à plusieurs reprises en Afghanistan et au Pakistan. Selon CNN, il a notamment habité pendant 11 mois, entre 2013 et 2014, au Pakistan, dans la région de Quetta, contrôlée par les talibans, où il se serait marié – un parcours qui rappelle celui de l’auteur de la tuerie de San Bernardino.

« Certains amis ont noté un changement de comportement et de sa pratique religieuse après » ce voyage. "C’est comme si c’était devenu quelqu’un de complètement différent", a dit au quotidien un autre enfant du quartier, Flee Jones, 27 ans. "Il est devenu sérieux et s’est complètement renfermé".

Si Ahmad Khan Rahami semblait peu actif sur les réseaux sociaux, son frère Mohammed, aurait publié des images de propagande djihadiste, selon The Daily Beast.

Querelle de quartier et islamophobie

Rahami a été inculpé en 2014 pour une « agression avec coups et blessures » mais il n’a jamais été condamné. Pendant plusieurs années, sa famille était en conflit avec la justice et la ville d’Elizabeth, dans le New Jersey.

Des riverains avaient en effet obtenu la fermeture du restaurant familial après 22 heures, pour cause de bruit. Un des frères du suspect s’était alors battu avec la police avant de s’enfuir en Afghanistan. La famille Rahami avait alors poursuivi la ville, se disant victime de discrimination raciale et d’islamophobie.