Nigeria: Poursuivi en justice pour avoir appelé son chien comme le président Buhari

JUSTICE «Ce nom n’appartient pas exclusivement au président [Muhammadu] Buhari, c’est juste un nom qui peut-être donné à n’importe quelle créature vivante», a argumenté son avocat...

20 Minutes avec agences

— 

Le président du Nigéria Muhammadu Buhari
Le président du Nigéria Muhammadu Buhari — PIUS UTOMI EKPEI / AFP

L’affaire est qualifiée de « futile » par son avocat. Joachim Iroko, un Nigérian poursuivi par la justice pour avoir appelé son chien Buhari, le même nom que le président, a demandé sa relaxe vendredi.

Il avait comparu en août devant un tribunal local dans l’Etat d’Ogun, dans le sud-ouest du pays, après avoir été poursuivi pour « conduite susceptible de troubler l’ordre public », a précisé son avocat, Ebun-Olu Adegboruwa.

>> A lire aussi : Un nouveau parasite infectant les tortues baptisé du nom de Barack Obama

Pour ennuyer son voisin ?

« Ce nom n’appartient pas exclusivement au président [Muhammadu] Buhari, c’est juste un nom qui peut-être donné à n’importe quelle créature vivante », a-t-il argumenté, indiquant que son client avait « légalement le droit », de nommer ainsi son compagnon à quatre pattes.

Mais selon le porte-parole de la police locale, Muyiwa Adejobi, « Cela n’a rien à voir avec le président » et le propriétaire du chien de garde aurait en fait écrit ce nom sur les flancs de l’animal pour ennuyer son voisin, dont le nom est aussi Buhari. L’homme devait à nouveau se présenter devant la justice ce lundi.