Chine: Ce professeur utilise la reconnaissance faciale pour voir si ses élèves s'ennuient

HIGH-TECH Xiao-Yong Wei filme ses étudiants et fait appel à un programme qui décrypte les émotions dans les traits du visage...

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'une salle de classe en Chine.
Illustration d'une salle de classe en Chine. — Jonathan Browning/REX/REX/SIPA

Xiao-Yong Wei, un professeur de sciences de l’informatique de l’université de Sichuan (Chine) a eu l’idée d’utiliser la reconnaissance faciale pour une démarche bien particulière : déterminer le degré d’intérêt de ses étudiants lors de ses cours. Le procédé consiste à filmer ses élèves avant de soumettre les images à un programme qui décrypte les émotions en analysant les traits du visage.

Objectif : améliorer le contenu des cours

Les résultats sont exprimés par le logiciel sous la forme d’une courbe assez similaire à celle d’un encéphalogramme. « Si vous comparez ces informations avec le déroulement du cours, vous pouvez alors savoir ce qui retient l’attention des étudiants », explique le professeur au journal britannique The Telegraph, indiquant avoir recours à ce procédé pour la bonne cause.

En effet, aucune punition n’est prévue par Xiao-Yong Wei, qui utilisait déjà la reconnaissance faciale dans les salles de classe depuis cinq ans pour générer automatiquement une feuille de présence à chaque cours. Si le professeur d’informatique souhaite détecter un éventuel ennui chez ses élèves, c’est uniquement pour pouvoir déterminer quelles parties de ses cours sont les moins captivantes, afin de les améliorer.