Un avion s'écrase sur un quartier de Sao Paulo

— 

Les secours s'activent autour de l'épave de l'avion qui s'est écrasé dimanche sur une maison, dans le quartier de Sao Paulo
Les secours s'activent autour de l'épave de l'avion qui s'est écrasé dimanche sur une maison, dans le quartier de Sao Paulo — M. LIMA / AFP

Un avion s'est écrasé dimanche sur une maison dans un quartier du nord de Sao Paulo, faisant huit morts et deux blessés, selon le dernier bilan communiqué lundi par les pompiers.
 
Une famille tuée
 
Une maison du quartier Vila Esther a été entièrement détruite et trois autres ont été touchées lors de la chute du Learjet 35, un petit bi-moteur. Les équipes de pompiers ont mis fin aux recherches d'éventuelles victimes et travaillaient lundi à vider les réservoirs d'essence de l’avion pour éviter tout risque d'explosion, a déclaré le porte-parole des pompiers, le colonel Mario Lopes.
 
Les victimes retirées des décombres sont le pilote et le co-pilote du Learjet de 8 places -les seuls à bord- et six membres d'une même famille, dont un bébé de neuf mois, qui habitaient la maison entièrement détruite. Deux adolescentes de 16 et 11 ans de cette famille ont survécu, mais la plus âgée à des brûlures graves sur 30% du corps.
 
Quatrième crash en une semaine
 
L'accident s'est produit par temps pluvieux. L'avion à destination de Rio de Janeiro était parti de l'aéroport Campos de Marte, dans l'agglomération de Sao Paulo, et s'est écrasé peu après son décollage, à 1 km du bout de la piste, a précisé la société gestionnaire des aéroports brésiliens, Infraero. Des témoins ont déclaré à la chaîne de TV Globo News que l'avion avait amorcé un virage à droite juste après le décollage. Il aurait dévié pour éviter un immeuble juste avant de piquer du nez sur les maisons.
 
Les enquêteurs soupçonnent un problème mécanique. «Le pilote a probablement senti que l'avion avait un problème dans le moteur et a tenté de retourner à l'aéroport», a déclaré au quotidien O Globo le colonel Carlos Minelli de Sa, chef du service de protection aux vols de Sao Paulo.
 
Il s'agit du quatrième accident d'avion en une semaine à Sao Paulo. Jeudi dernier, trois hélicoptères s'étaient écrasés dans la banlieue et la grande banlieue de Sao Paulo en l'espace de moins de deux heures, faisant trois morts et sept blessés. En juillet, un Airbus A320 de la TAM avait explosé après avoir percuté un bâtiment en bout de piste peu après son atterrissage à Congonhas, l'autre aéroport de Sao Paulo, faisant 199 morts.