Quatre chefs mafieux arrêtés

ITALIE Le successeur du parrain Bernardo Provenzano s’est fait coincer...

D'après AFP

— 

Arrestation du parrain dela mafia Salvatore Lo Piccolo, le 5 novembre 2007 à Giardinello.
Arrestation du parrain dela mafia Salvatore Lo Piccolo, le 5 novembre 2007 à Giardinello. — REUTERS

Quatre chefs mafieux présumés, dont Salvatore Lo Piccolo, ont été arrêtés lundi matin, en Sicile. Un des coups les plus durs portés à la mafia italienne depuis l'arrestation de l'ex-parrain de la mafia sicilienne Bernardo Provenzano, en avril 2006 en Sicile après 43 ans de cavale.

Salvatore Lo Piccolo (65 ans), en fuite depuis 23 ans, était considéré comme le nouveau chef de Cosa Nostra, après avoir réussi à évincer Matteo Messina Denaro, pour succéder à Provenzano.

«Papa, je t'aime»

Une quarantaine de policiers, qui ont tiré plusieurs coups de feu, ont fait irruption dans une maison de campagne à Giardinello, à une quinzaine de kilomètres à l'ouest de Palerme, où étaient réunis les quatre mafieux présumés, selon l'agence italienne Ansa. Le raid n’a pas fait de blessé.

Les quatre hommes, tous armés au moment de leur arrestation, figurent sur la liste des 30 personnes les plus recherchées d'Italie. Outre Salvatore Lo Piccolo, son fils Sandro, en fuite depuis dix ans, Andrea Adamo et Gaspare Pulizzi ont été appréhendés, selon l'Ansa.

«Papa, je t'aime», a crié en pleurs à plusieurs reprises à l'adresse de son père, Sandro Lo Piccolo, lors de son arrestation.
Trahi par un proche

De l'argent et des armes ont été découverts dans la maison où avait lieu la réunion. Des éléments capitaux concernant les activités et les déplacements de Salvatore Lo Piccolo, ayant facilité son arrestation, ont été livrés par un ses plus fidèles lieutenants, Francesco Franzese, également en cavale depuis des années et arrêté en août dernier.

Outre des «pizzini», ces petits messages codés, concernant Lo Piccolo qui avaient été retrouvés par les enquêteurs dans la maison de Francesco Franzese, ce dernier a accepté de collaborer avec les policiers après son arrestation.

Lundi, la police a emmené la famille de Francesco Franzese vers un lieu tenu secret, par mesure de protection, a indiqué l'Ansa.

«Nous sommes extrêmement satisfaits. Les personnes arrêtées ne sont pas seulement des fugitifs mais des chefs mafieux», a souligné le procureur de Palerme Francesco Messineo. «Maintenant, nous pouvons nous attendre à des conséquences positives en ce qui concerne le démantèlement de l'appareil criminel», de la mafia.

«Il s'agit d'un important résultat. Nous étions depuis longtemps sur la trace» de ces hommes, a renchéri le préfet de police de Palerme, Giuseppe Caruso.

Le chiffre d'affaires des mafias italiennes, dont Cosa Nostra est l'une des plus puissantes, s'élève à 90 milliards d'euros, soit l'équivalent de 7% du produit intérieur brut (PIB) de l'Italie, selon une récente étude publiée par l'association d'entrepreneurs et de commerçants italiens Confesercenti.