Des versets du Coran comme sonnerie de portable?

M.A. avec AFP

— 

DR

Utiliser des versets coraniques comme sonnerie de téléphone portable est-il respectueux de la religion? C’est la question que se posent les oulémas Conseil de jurisprudence islamique a examiné dimanche à La Mecque, en Arabie saoudite.

 «Les oulémas étaient divisés», précise le quotidien saoudien Al-Hayat. «Le débat a été houleux.»

Pour certains, un moyen de faire entendre la voix de Dieu

Ces dernières années, plusieurs oulémas, notamment égyptiens, ont condamné cette utilisation, y voyant une frivolité qui porte atteinte au caractère sacré du Coran. Ils ont aussi fustigé les publicités pour le téléchargement payant de versets coraniques. D'autres oulémas y ont vu au contraire un moyen de faire entendre la voix de Dieu.

Le débat sur cette question doit se poursuivre durant les prochaines réunions du Conseil de jurisprudence, qui doit se réunir ce lundi. Les oulémas auront également une discussion sur «la participation des musulmans aux élections dans des pays non islamiques».