Deux policiers agressés au couteau à Molenbeek

BELGIQUE Le suspect a été arrêté...

20 Minutes avec AFP
Policiers belges - Illustration
Policiers belges - Illustration — LAURIE DIEFFEMBACQ / BELGA / AFP

Nouvelle attaque contre des policiers en . Un Marocain de 24 ans en séjour illégal en Belgique a porté mercredi après-midi des coups de couteau à deux  , sans les blesser, lors d’un contrôle dans un parc de la commune bruxelloise de Molenbeek, ont annoncé des autorités locales.

Une femme se trouvant dans le parc Bonnevie, à proximité de la mairie de cette commune d’où sont originaires plusieurs des personnes impliquées dans les attentats du 13 novembre à Paris, a indiqué à une patrouille de deux policiers qu’un individu muni d’un couteau se trouvait à proximité, a expliqué à l’AFP une porte-parole du parquet de Bruxelles.

Protégés par leur gilet pare-balles

« Lorsque les policiers ont voulu l’interpeller, il leur a directement donné des coups de couteau », a précisé la porte-parole.

L’un des policiers a reçu sept coups de couteau et l’autre un seul, mais ils ont été protégés par leur gilet pare-balles et ne sont pas blessés", a poursuivi la porte-parole, Ine Van Wymersch.

Le jeune homme, « qui avait déjà reçu plusieurs ordres de quitter le territoire » belge, selon Ine Van Wymersch, était connu de la justice pour des « vols simples et des vols à l’étalage mais pas dans des dossiers de terrorisme », a-t-elle ajouté.

Le suspect silencieux 

Lors de l’agression, ou de son interpellation par une autre patrouille de police un peu plus tard, « il n’a pas non plus prononcé de paroles » pouvant le lier à la mouvance jihadiste, selon la même source.

Le suspect devait être entendu par la police dans la soirée, qui décidera s’il doit comparaître devant un juge d’instruction, a encore précisé la porte-parole du parquet, qui doit donner plus d’informations jeudi matin lors de son briefing quotidien.

Le 6 août, , dans un contexte de menace terroriste persistante en Belgique comme dans les pays voisins. Daesh avait revendiqué cette attaque.