Ils se réjouissent de la mort d’Américains en Irak par homophobie

A.S

— 

Une membre homophobe de l'Eglise baptiste de Westboro se réjouit de la mort de soldats américains en Irak
Une membre homophobe de l'Eglise baptiste de Westboro se réjouit de la mort de soldats américains en Irak — DR

L'Eglise baptiste de Westboro, basée au Kansas, a été condamnée par la justice américaine à 2,9 millions de dollars d'amende. L'année dernière, les membres de cette communauté religieuse se sont rendus dans l'Etat du Maryland à l'enterrement de Matthew Snyder, un soldat tué en Irak. Et ont brandi des pancartes qui remerciaient «Dieu pour les soldats tués» ou qui indiquaient «tu iras en enfer».

La raison de cet outrage imposé à la famille et aux proches du défunt? Pour eux, dieu punit ainsi les Etats-Unis qui tolèrent l'homosexualité sur son territoire. Plusieurs enterrements de soldats ont ainsi été perturbés à travers le pays.

Liberté d'expression?

L'Eglise, qui mène la campagne homophobe «godhatesfags» (dieu déteste les pédés), a invoqué la liberté d'expression pour justifier son action. Un argument qui n'a pas convaincu le tribunal qui l'a condamnée mercredi pour violation de la vie privée et pour préjudice moral.

L'avocat des plaignants a demandé à l'Eglise - qui compte environ 70 membres -de «ne plus ramener son cirque au Maryland». Le père du soldat, Albert Snyder, espère que le montant élevé de l'amende «empêchera qu'ils recommencent avec d'autres familles». «Il ne s'agissait pas de gagner de l'argent, a-t-il dit. Il s'agissait d'arrêter leurs activités».

Pas sûr, les membres de l'Eglise ont d'ores et déjà fait savoir qu'ils continueront à s'inviter aux enterrements de soldats.

Ultime provocation : dans une vidéo, ils se réjouissent de l'amende car elle leur permet, affirment-ils, de promouvoir leur message à travers le monde.