Gabon: Le Quai d'Orsay sans nouvelles de «plusieurs de ses compatriotes»

INQUIETUDE Le ministre des Affaires étrangères a fait part de sa vive préoccupation…

20 Minutes avec AFP

— 

Depuis mercredi soir, un millier de personnes ont été arrêtées dans tout le pays, dont 600 à 800 dans la capitale Libreville.
Depuis mercredi soir, un millier de personnes ont été arrêtées dans tout le pays, dont 600 à 800 dans la capitale Libreville. — MARCO LONGARI

La France est « sans nouvelles de plusieurs de ses compatriotes » après les troubles violents qui ont suivi l’annonce de la réélection contestée du président Ali Bongo Ondimba au Gabon, a déclaré ce lundi le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault, dans un communiqué.

>> A lire aussi : «Le président, c'est moi», affirme l'opposant Jean Ping

« Des arrestations ont eu lieu ces derniers jours. La France est sans nouvelles de plusieurs de ses compatriotes », a déclaré le ministre, qui exprime « sa vive préoccupation ». Une dizaine de personnes, possédant toutes la double nationalité franco-gabonnaise, ne peuvent être localisées, a-t-on précisé de source diplomatique.

Après les violences, le Quai d’Orsay avait demandé aux ressortissants français « de reporter tout projet de voyage au Gabon et à ceux qui sont sur place d’observer les consignes de prudence et de rester à leur domicile ».