Français tués à Madagascar: Cinq personnes inculpées, dont un Français

ENQUETE Le petit ami français d'une des victimes a été inculpé...

20 Minutes avec AFP

— 

Google map de l'île Sainte-Marie au large de Madagascar.
Google map de l'île Sainte-Marie au large de Madagascar. — Google map

Cinq personnes, dont un Français, ont été inculpées et placées en détention ce lundi pour le meurtre de deux jeunes Français fin août sur l’île malgache de Sainte-Marie (nord-est), a annoncé à l’AFP une source policière.

« Cinq personnes, dont un ressortissant français, ont été inculpées pour meurtre. Les quatre autres suspects ont été remis en liberté », a déclaré Elien Rajaonson, le commandant de la section de recherche criminelle de la gendarmerie.

L’ex-petit ami d’une des victimes arrêté

Ces neuf suspects, dont les identités n’ont pas été précisées, avaient été déférés lundi devant le parquet de Tamatave, la capitale de la province de l’île de Sainte-Marie, puis présentés devant un juge d’instruction.

Le 21 août, deux jeunes Français, un homme et une femme qui travaillaient comme bénévoles pour une association de protection de l’environnement et des mammifères marins, avaient été retrouvés morts, blessés à la tête, sur une plage de cette île.

Neuf personnes, dont l’ex-petit ami français d’une des victimes qui vivait sur l’île, avaient été arrêtées dans les jours suivants et placées en garde à vue.

Plusieurs Français tués sur l’île ces dernières années

Le procureur de Tamatave doit tenir une conférence de presse mardi matin sur ce dossier.

En 2012, un couple de Français avait été retrouvé mort sur une plage à Tuléar, ville côtière du sud-ouest de Madagascar. Deux Malgaches avaient été condamnés en octobre 2015 aux travaux forcés à perpétuité pour l’assassinat de ce couple de restaurateurs, dont les corps avaient été retrouvés affreusement mutilés.

En 2013, deux autres Français, soupçonnés du meurtre d’un jeune garçon malgache, avaient été brûlés vifs sur l’île de Nosy Be (nord).