Des chasseurs de trésors recherchent un présumé train d'or nazi, à Walbrzych, en Pologne, le 15 septembre 2015.
Des chasseurs de trésors recherchent un présumé train d'or nazi, à Walbrzych, en Pologne, le 15 septembre 2015. — Natalia Dobryszycka/AP/SIPA

RECHERCHES

Pologne: Faute de succès, les fouilles d'un présumé «train d'or nazi» ont été arrêtées

Elles avaient démarré il y a deux semaines…

Deux semaines après le début de l’opération, les fouilles pour retrouver un « train d’or nazi » ont été arrêtées en Pologne. Les chasseurs, en quête de ce présumé trésor enfoui par les Allemands à la fin de la Seconde Guerre mondiale, ont en effet annoncé jeudi avoir jeté l’éponge.

« Il n’y a rien », a déclaré à l’AFP Andrzej Gaik, le porte-parole de l’équipe polono-allemande qui a mené les fouilles près de Walbrzych, à coups de géoradars, foreuses et bulldozers. Les chasseurs de trésors avaient entamé l’opération, en dépit des expertises négatives des spécialistes de l’Académie des Mines de Cracovie, qui avaient exclu l’existence d’un train sur le site indiqué.

D’autres fouilles prévues en septembre

De leur côté, le Polonais Piotr Koper et l’Allemand Andreas Richter avaient annoncé leur « découverte » en août 2015, affirmant détenir des preuves, notamment des examens du terrain au géoradar. Ces derniers se sont avérés trompeurs.

Cependant, loin de s’en tenir à cet échec, la porte-parole de l’équipe a également indiqué que des fouilles seraient reprises en septembre sur un autre site, « tout proche », à condition d’obtenir les autorisations légales nécessaires.