Canada: Le port du hijab autorisé au sein de la police fédérale

SOCIETE L’annonce a été faite mardi par le gouvernement...

20 Minutes avec agences

— 

Illustration de la Gendarmerie royale du Canada (GRC).
Illustration de la Gendarmerie royale du Canada (GRC). — SIPANY/SIPA

Les femmes musulmanes qui le souhaitent peuvent désormais porter le voile islamique (hijab) au sein de la Gendarmerie royale du Canada (GRC). L’annonce a été faite mardi par le gouvernement, et survient après que le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, s’est porté lundi à la défense du burkini.

« Cette addition à l’uniforme » de la police montée a été décidée récemment par le commissaire de la Gendarmerie royale du Canada, Bob Paulson, a affirmé à l’AFP Scott Bardsley, porte-parole du ministère de la Sécurité publique.

Encourager les femmes à envisager cette carrière

Objectif : encourager les femmes « à envisager une carrière » au sein de cette structure, ajoute le porte-parole, confirmant des informations de La Presse. Selon le quotidien, cette mesure serait en vigueur depuis janvier.

Avant son autorisation, la police fédérale aurait testé trois sortes de hijab, afin de retenir celui qui s’enlève rapidement, n’est pas encombrant et ne pose donc aucun risque pour la policière désirant le porter.

>> A lire aussi : #WTFFrance, le hashtag qui dénonce les abus des «policiers du burkini»

Selon Scott Bardsley, les services de police de Toronto, plus grande ville du Canada, et d’Edmonton, capitale de l’Alberta, permettent déjà le « port du hijab avec l’uniforme ».