VIDEO. «Dix ans de liberté» pour Natascha Kampusch

SEQUESTRATION Le 23 août 2006, Natascha Kampusch, enlevée et séquestrée par Wolfgang Priklopil, réussissait à s’enfuir après huit ans de captivité…

Thomas Lemoine
— 
«Dix de liberté» est le deuxième livre de Natascha Kampusch
«Dix de liberté» est le deuxième livre de Natascha Kampusch — Nick Cornish / Rex Feat/REX/SIPA

Dix ans de liberté, et autant de temps à tenter de se reconstruire. Réduite pendant 3.096 jours à un tête-à-tête avec son ravisseur Wolfgang Priklopil, Natascha Kampusch est parvenue à s’échapper du pavillon de Strasshof, à une trentaine de kilomètres de Vienne en Autriche, où elle était enfermée le 23 août 2006. Mais la jeune femme s'est ensuite retrouvée sans transition sous le feu des projecteurs.

​Dix ans après, elle revient sur cette liberté toute relative, tant la pression médiatique ainsi que l’intérêt morbide suscité par son calvaire ont pesé sur elle. « Rien ne semble débrider davantage les fantasmes que les maltraitances sexuelles », témoigne celle qui est aujourd’hui âgée de 28 ans.

La relation particulière qui la lie toujours à son ravisseur décédé (il s’est donné la mort le jour de son évasion) continue de déranger. Natascha Kampusch a ainsi par exemple conservé le pavillon de Strasshof, théâtre de sa séquestration, qu’elle n’habite pas, mais dont elle ne veut pas se défaire pour éviter qu’il ne devienne une attraction touristique. « Les gens ont besoin de gens comme Wolfgang Priklopil pour donner un visage au mal qui dort en eux », assure-t-elle.