Accords de Minsk: François Hollande appelle «à se garder de toute escalade»

POLITIQUE Cet appel a été lancé lors d'un entretien téléphonique mardi avec la chancelière allemande Angela Merkel et le président ukrainien Petro Porochenko pour «faire un point sur la situation en Ukraine»...

20 Minutes avec AFP

— 

François Hollande
François Hollande — Alain ROBERT / SIPA

Le président François Hollande a appelé les parties en présence en Ukraine « à se garder de toute escalade » qui rendrait « plus difficile » la mise en œuvre des accords de Minsk, dans un communiqué publié mardi par l’Elysée.

« Comme les parties s’y sont engagées, l’ensemble des accords de Minsk doit être respecté et mis en œuvre dans les meilleurs délais », a déclaré Hollande lors d’un entretien téléphonique mardi avec la chancelière allemande Angela Merkel  et le président ukrainien Petro Porochenko. Selon l'Elysée, cet entretien s’est tenu « à la demande de ce dernier afin de faire un point sur la situation en Ukraine ».

Vers un règlement pacifique du conflit ?

« Le Président de la République a appelé à se garder de toute escalade qui rendrait cet objectif plus difficile à atteindre. Dans ce contexte, il a de nouveau marqué l’engagement de la France et rappelé sa disponibilité à une nouvelle rencontre dans le Format Normandie ».

>> A lire aussi : La Russie affirme avoir déjoué des «attentats» préparés par l'Ukraine

François Hollande « a également souligné la nécessité de continuer les discussions dans le cadre du Format Normandie afin d’aboutir à un règlement pacifique de la situation à l’est de l’Ukraine qui passe par le rétablissement de la sécurité, la mise en œuvre d’un cessez-le-feu durable et l’organisation d’élections dans le cadre de la loi ukrainienne et le respect des critères internationaux ».

La tension entre la Russie et l’Ukraine à propos de la Crimée s’est accrue vendredi avec l’annonce par Moscou du déploiement sur place de systèmes de défense antiaérienne et antimissile dernier cri S-400.