Etats-Unis : Milwaukee s’embrase après la mort d’un suspect abattu par la police

FAITS DIVERS Plusieurs magasins ont été incendiés…

V.V. avec AFP

— 

Carte de localisation de Milwaukee aux Etats-Unis.
Carte de localisation de Milwaukee aux Etats-Unis. — GOOGLE

Nouvel épisode de violences aux Etats-Unis. Une foule de manifestants en colère a caillassé des voitures de police et mis le feu à plusieurs commerces à Milwaukee, samedi soir, quelques heures après que la police a tué un suspect armé en fuite.

>> Le débat sur le port d'armes refait surface aux Etats-Unis

La police a tenté de disperser au moins 200 manifestants exaspérés dans cette ville située à quelque 130 km au nord de Chicago, dont certains ont jeté des pierres en direction des policiers. Des coups de feu ont été entendus, vraisemblablement des tirs en l’air. Un policier a été hospitalisé quand une brique, lancée contre sa voiture, l’a atteint à la tête.

Une station-service a été incendiée de même qu’une banque, une boutique de produits de beauté et un magasin de pièces automobiles, selon le journal local, le Milwaukee Journal Sentinel. Les manifestants ont également brisé les vitres d’une voiture de police vide et mis le feu à une autre.

Le suspect avait un casier judiciaire important

Dans l’après-midi, deux policiers avaient arrêté deux suspects en voiture qui s’étaient ensuite enfuis à pied. « Lors de cette course-poursuite, l’un des policiers a tiré sur un suspect armé d’un pistolet semi-automatique » qui est mort sur place, a expliqué la police de Milwaukee dans un communiqué.

Selon la police, le suspect de 23 ans avait un casier judiciaire important, et son arme avait été volée lors d’un cambriolage en mars. Plusieurs policiers ont été visés ou tués ces dernières semaines en marge de manifestations contre les violences policières à l’égard des noirs américains.