Le Nobel de la paix au pape ou à Vaclav Havel?

© 20 minutes

— 

A la veille de l’attribution du prix Nobel de la paix 2003, bookmakers et experts continuaient d’émettre, hier, des pronostics différents. La course était en effet très ouverte cette année, avec 165 candidats en lice, mais aucun favori. Pour les bookmakers, c’est Jean Paul II qui doit l’emporter. « Le prix ne peut être donné à titre posthume, justifie Gérard Daffy, du site de paris en ligne www.centrebet.com. C’est la dernière chance pour le comité Nobel d’honorer sont travail infatigable. » De leurs côtés, les experts misent sur la victoire de l’ancien président tchèque Vaclav Havel, « un homme de paix et d’intégrité », selon Stein Toennesson, directeur de l’Institut de recherche pour la paix.