Les infos du matin: Les chances d'échouer aux JO, plan de départs à SFR et circulation routière

RECAP' « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin…

T.D.

— 

Teddy Riner, porte-drapeau des sportifs français aux Jeux olympiques de Rio, le 24 juillet 2016.
Teddy Riner, porte-drapeau des sportifs français aux Jeux olympiques de Rio, le 24 juillet 2016. — SIPA

Vous avez manqué lesinfos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

JO 2016 : On a calculé les chances de plantage des stars françaises

(P + X) x JO = : (. La formule mathématique nous est apparue, comme ça, au lendemain d’une soirée bien évidemment trop arrosée. Pression + facteur pas de chance, le tout multiplié par l’effet Jeux Olympiques et vous obtenez le « taux de plantativité » d’un athlète destiné à l’or. Nos favoris s’appellent Teddy Riner (judo), Florent Manaudou (natation), Renaud Lavillenie (saut à la perche), Aurélie Muller (marathon en natation), les Experts (handball) ou Julien Absalon (VTT). Et voici donc leur taux de plantativité, alors que la cérémonie officielle a lieu la nuit prochaine.

SFR : Direction et syndicats se mettent d’accord sur un plan de départs volontaires

Les syndicats ont donné leur feu vert. Les deux premières organisations syndicales de l’opérateur SFR, la CFDT et l’Unsa, ont signé jeudi avec la direction un accord en vue de supprimer 5 000 emplois, soit un tiers des effectifs, à travers un plan de départs volontaires. Initiées sur la question de la branche distribution du groupe, les discussions entre direction et syndicats se sont étendues à l’ensemble de l’opérateur. « Cela nous paraît aberrant de supprimer un tiers des effectifs », a déclaré Isabelle Lejeune-Tô, de la CFDT. Mais en acceptant de discuter, le syndicat a voulu encadrer les conditions d’accompagnement des départs et permettre aux salariés d’avoir une « meilleure visibilité » sur les emplois concernés.

Chassé-croisé : Un vendredi orange avant un nouveau samedi noir

Sans surprise, cela va être compliqué sur les routes à l’occasion du second week-end de chassé-croisé de l’été, et notamment samedi avec une circulation « extrêmement difficile » a prévenu dès mercredi Bison Futé. Dans le sens des départs, ce vendredi est classé orange au niveau national et samedi est annoncé noir. Le reste des prévisions par ici.