Fusillade à Munich: Le tireur était un admirateur d'Hitler

ATTENTAT Le jeune Germano-Iranien qui a tué neuf personnes dans un centre commercial en Allemagne il y a une semaine avait des idées d’extrême droite…

20 Minutes avec AFP

— 

David Ali Sonboly résidait à Maxvorstadt, un quartier cossu du centre de Munich.
David Ali Sonboly résidait à Maxvorstadt, un quartier cossu du centre de Munich. — Hakima Bounemoura

David Ali Sonboly prônait l’idéologie nazie. Après des informations de plusieurs médias en ce sens, les autorités allemandes l’ont confirmé : le jeune forcené germano-iranien auteur de la fusillade de Munich, vendredi dernier, avait des idées d’extrême droite.

« Il y a des indices clairs qu’il avait dans ses pensées des sympathies allant dans cette direction », a déclaré ce jeudi le ministre régional de l’Intérieur de Bavière, Joachim Herrmann.

>> A lire aussi : David Ali Sonboly, un jeune fasciné par les tueries de masse

« Doublement aryen »

En particulier, il était fier d’être né un 20 avril (1998), le même jour qu’Adolf Hitler (1889). « Il y a des indices (…) montrant qu’il percevait cela comme quelque chose de positif pour son destin », a ajouté Joachim Herrmann.

Selon le quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung, qui cite des sources policières, le jeune homme, Ali David Sonboly, se considérait comme « aryen », de part sa nationalité allemande, mais aussi du fait de son origine iranienne. Les Aryens sont supposés avoir été à l’origine un peuple indo-européen, implanté dans l’Antiquité dans ce qui est aujourd’hui l’IranLes nazis ont détourné cette histoire en affirmant que les Aryens venaient d’Europe du Nord.

>> A lire aussi : A Maxvorstadt, où résidait David Ali Sonboly, c'est l'incompréhension

Une vidéo amateur prise lors de la fusillade de Munich montre l’auteur pris à partie par un riverain depuis son balcon, qui traite le jeune homme de « métèque ». Ali David Sonboly lui répond alors : « Je suis allemand, je suis né ici ! ». Il a été établi que le jeune homme souffrait de troubles psychiatriques.