Les Irakiens refusent l’arrivée des Turcs

© 20 minutes

— 

En Irak, il n’y a pas que les Kurdes qui refusent l’arrivée des Turcs. Plusieurs membres du Conseil de gouvernement transitoire irakien ont fait part, hier, de leur mécontentement après la décision d’Ankara d’envoyer des troupes en Irak, pour épauler la coalition. « Cela retardera le retour de la souveraineté irakienne, a déclaré hier à l’AFP Nassir Kamal Chaderji, membre sunnite du Conseil. Je suis contre l’envoi de troupes venues de Turquie ou de n’importe quel autre pays voisin. Nous ne voulons pas que nos relations avec ces pays se détériorent. »