Des célébrités s'unissent pour empêcher Donald Trump d’accéder à la Maison Blanche

PETITION Le texte a notamment été signé par Bryan Cranston, Neil Patrick Harris, Alyssa Milano, Moby...

20 Minutes avec AFP
— 
Une centaine de célébrités américaines  ont signé une pétition appelant à empêcher Donald Trump d'accéder à la Maison Blanche
Une centaine de célébrités américaines ont signé une pétition appelant à empêcher Donald Trump d'accéder à la Maison Blanche — SIPA

Ils sont une centaine, venus du monde de la musique et d’Hollywood a avoir signé une pétition appelant à « s’unir contre la haine » en votant pour empêcher le candidat républicain à la présidentielle Donald Trump d’accéder à la Maison Blanche.

« Nous sommes une coalition d’artistes qui ce jour rejoignent des millions d’Américains engagés pour empêcher le candidat du parti républicain Donald Trump » d’être élu président des Etats-Unis, dit le texte de cette pétition publié sur le site Unitedagainsthate (Unis contre la haine).

Utiliser la notoriété pour attirer l’attention

Elle a été signée notamment par les acteurs Mark Ruffalo, Kerry Washington, Julianne Moore, Lena Dunham, ou par les stars de la musique Russell Simmons, Michael Stipe, Moby ou DJ Spooky, entre beaucoup d’autres.



« Nous pensons qu’il est de notre responsabilité d’utiliser notre notoriété pour attirer l’attention sur les dangers d’une présidence Trump », ajoute ce texte sponsorisé par l’association progressiste Moveon.org. « Sa rhétorique et ses propositions politiques excluent, dénigrent et font du mal aux Mexicains et latinos, aux Noirs, aux musulmans, homosexuels, lesbiennes, aux personnes transgenres et bisexuelles, aux femmes et à ceux qui leur procurent des soins de santé, aux Asiatiques, aux réfugiés », énumèrent les signataires, qui incluent aussi Jane Fonda, Patricia Arquette ou Woody Harrelson.

« Quand Donald Trump nous qualifie de criminels et de violeurs, il insulte des familles américaines. Mon père n’est pas un criminel ou un violeur. En fait, c’est un vétéran », a lancé l’actrice Eva Longoria.



Etre « du bon côté de l’Histoire »

« Nous appelons tous les Américains à nous rejoindre du bon côté de l’Histoire et à utiliser le pouvoir de nos voix et de nos votes pour faire échouer Donald Trump et l’idéologie haineuse qu’il représente », conclut cette pétition diffusée en pleine convention démocrate et quelques jours après l’investiture du magnat de l’immobilier par le « Grand Old Party ».

Beaucoup de ces célébrités comme Lena Dunham sont d’actifs soutiens de la campagne présidentielle d’Hillary Clinton, qui a été intronisée mardi candidate du parti démocrate. Donald Trump a rattrapé voire légèrement dépassé sa rivale démocrate dans deux sondages parus lundi et réalisés à la suite de son investiture officielle. Jusqu’à présent, la très grande majorité des sondages plaçaient Hillary Clinton en tête de plusieurs points. Le scrutin présidentiel aura lieu le 8 novembre.