VIDEO. Convention démocrate: Bernie Sanders hué lorsqu'il appelle à voter pour Hillary Clinton

ELECTION PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE Bernie Sanders, candidat déchu à la primaire démocrate, a appelé lundi à voter pour Hillary Clinton à la présidentielle américaine pour faire barrage au candidat républicain, Donald Trump...

avec AFP

— 

Bernie Sanders lors de son discours devant la convention démocrate le 25 juillet 2016 à Philadelphie
Bernie Sanders lors de son discours devant la convention démocrate le 25 juillet 2016 à Philadelphie — SAUL LOEB / AFP

Le candidat malheureux aux primaires démocrates Bernie Sanders a estimé lundi soir à Philadelphie que son ancienne rivale Hillary Clinton devait devenir la prochaine présidente des Etats-Unis.

« Si l’on se réfère à ses idées et à son leadership, Hillary Clinton doit devenir la prochaine présidente des Etats-Unis », a lancé le sénateur du Vermont, dont le discours était très attendu après une fin de campagne des primaires tendue.

>> A lire aussi : Quel rôle va jouer Bernie Sanders, rival malheureux d'Hillary Clinton?

« We want Bernie »

« Hillary Clinton sera une présidente exceptionnelle et je suis fier d’être à ses côtés ce soir », a-t-il encore dit devant quelque 5.000 délégués démocrates, provoquant des huées de ceux de ses partisans qui n’acceptent pas la défaite contre Clinton.

Jugeant que l’ancienne chef de la diplomatie américaine trahit les idéaux progressistes de leur champion, ces derniers se sont fait entendre avec force au premier jour de la convention démocrate.

Dans un discours finalement très applaudi, le sénateur de 74 ans a souligné les prises de position de la candidate avec lesquelles il était d’accord, évoquant en contraste celles du milliardaire Donald Trump qui portera cette année les couleurs républicaines.

« Hillary Clinton comprend que notre diversité est l’une de nos plus grandes forces », a-t-il lancé. « Hillary Clinton comprend que si quelqu’un en Amérique travaille 40 heures par semaine, il ne devrait pas vivre dans la pauvreté », a-t-il poursuivi. « Hillary Clinton écoute les scientifiques », a-t-il encore dit, évoquant la lutte contre le changement climatique.