Fusillade à Munich: Le tireur avait préparé son attaque depuis un an

ATTAQUE Le jeune Germano-Iranien de 18 ans, qui a piégé ses victimes sur Facebook, « a préparé son geste depuis un an »…

20 Minutes avec AFP

— 

Selon la police, l'auteur de la fusillade de Munich préparait son attaque depuis un an
Selon la police, l'auteur de la fusillade de Munich préparait son attaque depuis un an — Sven Hoppe / dpa / AFP

L’auteur de la fusillade de Munich avait préparé son geste « depuis un an », a indiqué ce dimanche la police allemande. Vendredi soir dernier, le tireur a fait feu dans un centre commercial près du stade olympique de Munich (sud de l’Allemagne), tuant 9 personnes et blessant 35 autres, avant de se suicider.

>> A lire aussi: Qui sont les neuf victimes?

Une attaque planifiée depuis l’été dernier

Le jeune Germano-Iranien de 18 ans, qui a piégé ses victimes sur Facebook, « a préparé son geste depuis un an, c’est-à-dire qu’il a planifié son geste depuis l’été dernier », a déclaré Robert Heimberger, le chef de la police bavaroise, lors d’une conférence de presse.

La police estime notamment que le tireur a été influencé par la tuerie de Winnenden (sud-ouest) en mars 2009, où un jeune homme de 17 ans avait ouvert le feu dans son ancien collège, tuant 15 personnes, avant de se suicider.

« Les premières observations aboutissent à la conclusion qu’il s’est intéressé à cet acte » en allant visité la ville et y prendre des photos il y a un an « et qu’il a planifié ensuite son propre acte » de tuerie, a précisé le chef de la police.

« Rien contre les étrangers »

D’après l’enquête, l’auteur de la fusillade de vendredi à Munich n’a toutefois pas ciblé spécifiquement ses victimes aux abords du centre commercial, a précisé le procureur de Munich Thomas Steinkraus-Koch, durant cette conférence de presse.

« Il n’y a ici rien contre les étrangers », contrairement à ce qu’avaient envisagé plusieurs médias du fait de l’origine étrangère de nombreuses victimes, a déclaré M. Steinkraus-Koch. Le tueur « n’a pas choisi spécifiquement ses victimes »