Chine: Le cri d'alarme d'une ONG pour sauver un ours blanc exposé dans un centre commercial

PLANETE Pizza, un ours polaire, est cloîtré dans un petit enclos éclairé par des néons bleus et ne peut se protéger des flashs et des appareils photos...

20 Minutes avec agence
— 
Une ONG Chinoise Animals Asia réclame la fermeture d'un parc marin à Guangzhou (Chine) et a lancé une pétition le 8 mars 2016 pour sauver Pizza, un ours polaire prisonnier d'un enclos.
Une ONG Chinoise Animals Asia réclame la fermeture d'un parc marin à Guangzhou (Chine) et a lancé une pétition le 8 mars 2016 pour sauver Pizza, un ours polaire prisonnier d'un enclos. — Animals Asia/Youtube

Animals Asia, une ONG chinoise, réclame la fermeture d’un parc marin accolé à un centre commercial dans la ville de Guangzhou (Chine) et a lancé une pétition en ligne. En cause : un ours polaire prénommé Pizza est prisonnier d’un enclos.

« Il n’a nulle part où se cacher pour éviter les gens qui le prennent en photo, qui cognent aux vitres de l’enclos et l’interpellent en criant », explique la fondation de protection des animaux vivant en milieu sauvage ou urbain.

Cloîtré dans un petit enclos

En effet, exposé dans une vitrine du centre commercial GrandView, l’animal serait selon l’ONG « l’ours polaire le plus triste du monde ». L’ours blanc est cloîtré dans un petit enclos éclairé par des néons bleus et ne peut se protéger des flashs et des appareils photo, précise The Guardian.

Une vidéo titrée « The tragic polar bear that suffers for selfies » (le tragique ours polaire qui souffre pour les selfies) et publiée sur Youtube par l’ONG montre Pizza affaibli par ces conditions. En outre, la pétition lancée le 8 mars dernier par Animals Asia a déjà recueilli près de 334.000 signatures.



Six bélugas, cinq morses et des renards arctiques

Il sera pourtant difficile de convaincre la direction du parc, qui a promis « une meilleure vie pour ses animaux » et des « améliorations » pour les pensionnaires selon Dave Neale, directeur d’Animals Asia, qui s’est confié au Guardian.

Un second ours polaire, cinq morses, six bélugas et des renards arctiques se trouvent également dans le centre commercial. Un concept qui n’est pas rare en Chine. En effet, 39 autres parcs existent dans le pays, et dans les deux prochaines années, une douzaine d’autres devraient voir le jour.