VIDEO. Au lieu de s'affronter, des policiers et des Afro-Américains ont mangé et dansé ensemble

ETATS-UNIS L'initiative à Wichita, au Kansas, le week-end dernier, est devenue virale...

P.B.
— 
Des policiers et des habitants de Wichita on participé à un barbecue de l'amitié, le 17 juillet 2016.
Des policiers et des habitants de Wichita on participé à un barbecue de l'amitié, le 17 juillet 2016. — POLICE DE WICHITA

Fraterniser au lieu de s’affronter. Alors que les tensions entre la communauté noire et la police américaine sont plus vives que jamais, la ville de Wichita, au Kansas, a donné l’exemple, le week-end dernier. Autour d’un barbecue, des habitants et des militants du mouvement Black Lives Matter ont pu échanger et danser avec la police locale. Depuis, l’initiative a conquis tous les Etats-Unis mercredi avec des vidéos virales.

Une vidéo partagée par la fiancée d’un policier de Wichita, Conlee Borchard, a été vue plus de 14 millions de fois sur Facebook. « Ce soir, le mouvement Black Lives Matter avait prévu une nouvelle manifestation. A la place, ils ont accepté de participer à un barbecue avec la police. La communauté s’est rassemblée et a eu une discussion honnête et ouverte. Le chef Ramsay a fait un travail exceptionnel pour écouter et ouvrir son cœur. C’est ce que l’humanité est censée faire. Travailler, s’aimer et vivre ensemble ».

« Montrer que je suis une vraie personne »

La danse de l’officier Aaron Moses, a connu un gros succès en ligne, rappelant le « dance off » d’une policière face à une adolescente, l’an dernier. « Si j’ai besoin de faire le con et de danser le ''cha cha slide'' pour montrer aux gens que je suis une vraie personne, alors que je vais le faire. Les choses ne s’amélioreront pas tant qu’il n’y aura pas une atmosphère de confiance et de compassion », explique Moses à la chaîne locale KSN.

Après la mort de deux civils noirs à Baton Rouge et dans le Minnesota, et celles de huit policiers à Dallas et Baton Rouge, Barack Obama a appelé l’Amérique à être « la meilleure version d’elle-même ». Le chef de la police de Wichita, Gordon Ramsay, a montré l’exemple. « Je veux remercier tous ceux qui ont participé à l’événement. Les changements ne peuvent pas juste venir de la police. Il faut être deux pour forger une relation. »

Certains sont toutefois venus avec méfiance. «J'ai l'impression qu'on essaie de nous acheter avec ce BBQ. Concrètement, qu'est-ce qui va changer?», demande un adolescent. «Chaque officier va être équipé d'une bodycamera et nous allons mettre en place un comité civil de surveillance. Surtout, les agents devront traiter chaque personne avec dignité et respect», a expliqué le chef Ramsay. Un bon début.