L'accident de train s'est produit mardi matin, dans la région des Pouilles.
L'accident de train s'est produit mardi matin, dans la région des Pouilles. — Vigili del Fuoco / AFP

ACCIDENT

VIDEO. Collision de trains en Italie: Au moins 22 morts et 43 blessés

La collision frontale entre les deux trains s’est produite peu avant midi dans la région des Pouilles…

Nouvelle catastrophe ferroviaire. Au moins 22 personnes sont mortes ce mardi dans une collision de trains dans le sud de l’Italie, tandis que plusieurs dizaines de personnes ont également été blessées.

« Le nombre de victimes est de 22 et il y a 43 blessés, dont trois ou quatre dans un état critique », a déclaré sur SkyTG24 Giancarlo Conticchio, commandant de la police ferroviaire de cette région du sud-est de l’Italie.

Deux trains de voyageurs sont entrés en collision ce mardi vers 11 h 30 dans la région des Pouilles, dans le sud de l’Italie.

Matteo Renzi exprime son « chagrin »

La collision frontale entre les deux trains s’est produite entre Ruvo di Puglia et Corato, sur une portion à voie unique de la ligne Bari Nord, précisent les journaux italiens. Les deux convois composés de quatre voitures chacun qui se trouvaient sur la même ligne ferroviaire locale, selon des images diffusées sur les télévisions.

Panorama évoque « des wagons complètement écrasés par l’impact et des morceaux de tôle qui ont volé à des dizaines de mètres de chaque côté du quai. »

Le chef du gouvernement italien Matteo Renzi a exprimé son « chagrin » aux familles des victimes. « On ne s’arrêtera pas tant que toute la lumière ne sera pas faite [sur les causes du drame] », a-t-il affirmé.

« C’est un désastre comparable à un crash d’avion » a écrit de son côté le maire de Corato, Massimo Mazzilli, sur sa page Facebook, rapporte la Repubblica.

« J’étais en train d’écouter de la musique et à un certain moment je me suis retrouvé par terre. J’ai vu le contrôleur par terre, il ne réussissait pas à bouger », a commenté de son côté un rescapé, interrogé par une chaîne de télévision locale, Telesveva.

Un enfant retrouvé vivant

Des dizaines de véhicules de secours, des ambulances, des forces de l’ordre, des hélicoptères et des pompiers sont arrivés sur les lieux de l’accident, selon des images diffusées par les télévisions. Une grue a été aussitôt été montée pour tenter de dégager les tonnes de ferraille et désincarcérer d’éventuels survivants. Les secouristes ont ainsi réussi à extraire un enfant vivant de l’amas de tôle des wagons de tête avant de le transporter à l’hôpital en hélicoptère.

La violence du choc a été telle que des débris ont été projetés à plusieurs dizaines de mètres de l’impact, selon des images de la télévision italienne.

Des sources de la société des chemins de fer privée Ferrotramviaria, qui exploite cette liaison, ont affirmé à l’agence AGI n’avoir aucune explication pour le moment sur les causes du drame.