VIDEO. Policiers tués à Dallas: Victimes, suspects... Que sait-on sur le drame?

ETATS-UNIS Le drame s’est produit lors d’un rassemblement organisé pour protester après la mort de deux hommes noirs abattus par la police…

H. B. avec AFP
— 
Quatre policiers ont été tués par des tirs pendant un rassemblement à Dallas.
Quatre policiers ont été tués par des tirs pendant un rassemblement à Dallas. — Laura Buckman

Scène de panique dans les rues de Dallas. Au moins cinq  policiers ont été tués et plusieurs autres blessés par des tirs ce jeudi pendant un rassemblement pour protester contre la mort de deux hommes noirs tués par les forces de l’ordre.

>> A lire aussi : Suivez les événements en direct

  • Que s’est-il passé ?

Le chef de la police de Dallas, David Brown, a indiqué dans un communiqué que « deux snipers ont tiré sur 10 policiers depuis une position en hauteur pendant une manifestation ».

Selon les chaînes de télévision locales, les tirs se sont produits jeudi soir peu après la fin d’un rassemblement pour protester après la mort de deux hommes noirs abattus par la police cette semaine, l’un en Louisiane (sud), l’autre dans le Minnesota (nord).

>> A lire aussi : Une femme filme en direct son ami abattu par la police

Une autre fusillade a éclaté tôt vendredi entre la police et un autre suspect. Ce dernier a affirmé qu’il avait posé des bombes « partout », a indiqué le chef de la police de Dallas, David Brown.

Le rassemblement à Dallas faisait partie de plusieurs manifestations organisées à travers les Etats-Unis pour protester après la mort de deux hommes noirs abattus par la police cette semaine, l’un en Louisiane (sud), l’autre dans le Minnesota (nord).

  • Combien de victimes ?

Au moins cinq policiers ont été tués. Un premier bilan faisait état de trois policiers tués. Au moins sept autres agents et un civil ont par ailleurs été blessés.

  • Qui sont les suspects ?

Deux suspects en garde à vue, a déclaré la police de Dallas. L’un d’eux s’est rendu aux autorités et l’autre en garde à vue avait échangé des tirs avec des membres du SWAT, la force d’intervention de la police, a précisé la police de Dallas dans un communiqué publié sur son compte Twitter.

Un deuxième tireur est toujours en liberté. La police est en négociations avec cet homme retranché dans un parking, qui fait usage de son arme de manière sporadique, a indiqué le chef de la police de Dallas, David Brown.