Policiers tués à Dallas: Les enquêteurs écartent la piste terroriste...

ETATS-UNIS Des tireurs isolés ont semé la panique à Dallas pendant une manifestation anti-raciste, tuant 5 policiers...

P.B. et H.B.

— 

Cinq policier ont été tués par deux snipers à Dallas, le 7 juillet 2016, en marge d'une manifestation contre les violences policières.
Cinq policier ont été tués par deux snipers à Dallas, le 7 juillet 2016, en marge d'une manifestation contre les violences policières. — DALLAS MORNING NEWS / SIPA

L’ESSENTIEL :

  • 5 policiers ont été tués, neuf autres blessés
  • Deux snipers ont ouvert le feu depuis « une position surélevée » en marge d’une manifestation dénonçant les violences policières
  • Trois suspects ont été arrêtés
  • L’un des tireurs, retranché dans un garage, a été abattu par un robot portant une bombe
  • Le tireur "voulait tuer des blancs" et aurait "agit seul". Il aurait également déclaré "ne pas être affilié à un groupe". 
  • Le tireur se nommait Micah Johnson, 25 ans, et vivait à Mesquite, en banlieue de Dallas

A LIRE AUSSI :

Ce que l'on sait de la fusillade

>> La vidéo en direct via ABC Dallas

21h23 : « Pas de complot terroriste »

« Les enquêteurs ont maintenant publiquement exclu la possibilité que l’individu qui a perpétré cet horrible acte de violence ait eu un lien quelconque avec une organisation terroriste aux Etats-Unis ou ailleurs dans le monde. Je ne pense pas qu’il y ait un lien avec un complot terroriste », a déclaré le porte-parole de la Maison Blanche Josh Earnest.

21h11 : Les enquêteurs écartent la piste terroriste

D’après la présidence américaine, les enquêteurs excluent une piste terroriste

19h20: Micah Xavier Johnson a servi dans l'US Army pendant presque six ans

Micah Johnson, identifié par les médias américains comme le principal tireur présumé dans l'attaque ayant tué cinq policiers à Dallas, était réserviste de l'armée de terre américaine, avec un déploiement notamment en Afghanistan, a affirmé le Pentagone vendredi.

Il avait été déployé en Afghanistan de novembre 2013 à juillet 2014, selon les informations communiquées par un porte-parole de l'US Army, Cynthia Smith. Il était soldat, spécialiste de maçonnerie et menuiserie.

 

19h11: L'ONU condamne l'attaque et demande une enquête sur les Noirs abattus

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a «condamné le meurtre de cinq officiers de police» à Dallas (Texas) tout en réclamant une enquête «impartiale» sur la mort de deux Noirs abattus récemment par la police aux Etats-Unis.

Selon le porte-parole adjoint de l'ONU Farhan Haq, M. Ban présente ses condoléances à la famille et aux collègues des policiers tués à Dallas. «Rien ne justifie une telle violence», a-t-il ajouté.

19h05: Le suspect avait combattu dans l'armée américaine en Afghanistan

Micah X. Johnson, suspect de la tuerie de Dallas le 8 juillet 2016.
Micah X. Johnson, suspect de la tuerie de Dallas le 8 juillet 2016. - Facebook

18h47: Les drapeaux en berne pendant cinq jours aux Etats-Unis

Le président Barack Obama a ordonné que les drapeaux soient mis en berne aux Etats-Unis jusqu'au 12 juillet après la tuerie de Dallas dans laquelle cinq policiers ont trouvé la mort.

«Par respect pour les victimes de l'attaque, j'ordonne que le drapeau américain soit mis en berne à la Maison Blanche et sur tous les bâtiments publics, postes militaires et vaisseaux de la Marine» à travers les Etats-Unis, a annoncé le président dans une déclaration écrite.

 

18h42: Lire l'interview de l'historien spécialiste des USA François Durpaire

«La police municipale est sous-formée et surarmée»

 

18h31: La NRA fait part de sa «profonde sympathie» pour les policiers de Dallas

 

18h30: Le Canadien Justin Trudeau apporte son soutien

 

​18h18 : Loretta Lynch, Attorney General, s’est exprimée sur les événements de Dallas. Celle-ci a déclaré: « La violence n'est jamais une solution »

 

18h13: Micah Xavier Johnson était un vétéran de l'armée américaine 


17h49: La mère du fils d'Alton Sterling a déclaré sur CBS que « La violence ne résout pas la violence » avant d'ajouter: « Mon fils n'a pas peur de la police, tout le monde n'est pas mauvais »

17h30: Les hommages et les signes de sympathie se multiplient 

 

17h20: Micah Xavier Johson ne possédait pas de casier judiciaire. 

17h18: CBS dévoile une photo de Micah Johnson, tireur responsable des policiers tués. 

 

16h58: Shetamia Taylor, blessée par balle, a fait bouclier sur son fils pour éviter qu'il ne se fasse tirer dessus. 

 

16h24: Le tireur abattu par la police se nommerait Micah Johnson​ 

15h47: Alerte terminée au Capitole 

15h36: Le Capitole (Washington D.C) fait l'objet de mesures de confinement. Une intervention policière est en cours. 

 

 

15h16: L'ambassade d'Espagne aux Etats-Unis a témoigné son soutien sur Twitter

 

15h08: Récapitulatif en vidéo 

 

15h00:  "la fracture entre policiers et citoyens doit cesser" - Chef de la police de Dallas

14h56 : Le tireur a été abattu à l’aide d’un robot de la police portant une bombe

14h48: Le chef de la police de Dallas a fourni de nouveaux détails. Le tireur voulait «tuer des blancs» et aurait «agit seul». Il aurait également déclaré «ne pas être affilié à un groupe». 

14H30: Le scanner de la police de Dallas a capturé les échangs entre les policiers durant la fusillade

 

14h08: Le maire de Dallas, Mike Rawlings a apporté des précision: Parmi les 12 personnes touchées, 3 femmes. Parmi les 5 policiers tués, 4 faisait parti de la Police de Dallas et 1 était un transfert.

 

13h49: 12 officiers et deux civils touchés, les suspects interpellés refusent de collaborer

Le maire de Dallas a donné ces informations à CBS News.

 

13h33: Fox News diffuse le portrait d'une des victimes, l'officier Brent Thompson

 

13h22: La vidéo de l'hommage immobile et silencieux des policiers de Dallas

 

13h17: Donald Trump adresse ses condoléances

Le candidat républicain a écrit sur Twitter : «Prières et condoléances à toutes les familles complètement dévastées par les horreurs que nous voyons dans notre pays».

 

13h04: L'un des organisateurs du rassemblement original a appelé à soutenir la police 

 

12h55: Carte des rues bouclées à Dallas

 

12h46 : Après deux vagues de recherche: pas de bombes retrouvées

 

12h45: La police nationale rend hommage à ses homologues de Dallas

 

12h05: Annonce par un journaliste de la mort du tireur retranché dans un garage 

 


Fusillade à Dallas : Le tireur qui était cerné... par 20Minutes

11h40: Barack Obama depuis Varsovie "des attaques haineuses, calculées et méprisables" 

 

11h30: Barack Obama a en partie blâmé la tuerie de Dallas sur la libre circulation d'armes lourdes

11h26: le tireur qui était cerné par la police est mort​ (AFP)

11h24: Barack Obama depuis Varsovie: "Justice sera faite"

11h17: Des policiers rendent hommage à leurs collègues tombés cette nuit devant le Parkland Hospital à Dallas

 

11h09: Barack Obama devrait s'exprimer depuis Varsovie dans quelques instants 

 


ABC Breaking News | Latest News Videos

11h01: Sur Twitter, l'incompréhension et l'indignation règnent 

 

10h29: Les images qui montrent la panique des manifestants

 

10h27: Une vidéo montrant un des hommes impliqués dans la fusillade

10h24: Les Une choc du Daily News

 

10h18 : Des voix s’élèvent sur Twitter pour dénoncer toutes les violences qu’elles qu’en soient les cibles

 

10h16: Les relations entre la population et les policiers n'ont pas toujours été si tendues dans la ville...

 

10h14: Une autre vidéo des faits diffusée sur CNN

Witness Ismael Dejesus joins @donlemon to share the video he captured of the #Dallas shooting https://t.co/oBmEIv09rk

10h04: Des Américains craignent que cette spirale de violences ne soit qu'un début

 

10h03: Cette nuit d'horreur est-elle une manifestation de la loi du Talion?

 

 

10h01: Des médias américains parlent déjà de guerre civile

 

9h56: Les premiers témoins racontent

Les tireurs ont ouvert le feu subitement à la fin de la manifestation. Les gens se sont mis à fuir en courant. «Il y avait des Noirs, des Blancs, des latinos, tout le monde. C'était la protestation d'une communauté mixte. Et il y a eu (les coups de feu) sortis de nulle part. On avait l'impression qu'on tirait sur nous. C'était le chaos total, c'est complètement fou», a raconté un témoin à l'AFP.

9h53: Une autre vidéo témoigne du chaos qui regnait lors de cette nuit de drame

9h10: Obama a été informé sur la fusillade de Dallas

Le président Barack Obama, arrivé à Varsovie dans la nuit de jeudi à vendredi pour un sommet de l’Otan, a été mis au courant de la mort de plusieurs policiers dans une fusillade à Dallas, a annoncé son porte-parole. « Le président a été informé des tirs contre des policiers à Dallas. Il a demandé à ses collaborateurs de le tenir au courant de la situation au fur et à mesure qu’ils reçoivent de nouvelles informations », selon le porte-parole de la Maison Blanche Josh Earnest.

8h55 : Un cinquième policier tué

Le bilan s’alourdit. Un cinquième policier est décédé après la fusillade de Dallas, rapporte certains médias américains. Le dernier bilan faisait état de quatre agents tués et sept blessés.

 

8h30: Un suspect toujours retranché

Un deuxième tireur est toujours en liberté. La police est en négociations avec cet homme retranché dans un parking, qui fait usage de son arme de manière sporadique, a indiqué le chef de la police de Dallas, David Brown.

8h15: Facebook a activé son « Safety check »

Après la tuerie, le réseau social Facebook a activé son « Safety check », outil qui permet aux utilisateurs se trouvant dans la zone de la fusillade de signaler qu’ils sont en vie.

7h50 : Un suspect affirme avoir posé des bombes

Les policiers ont également échangé des tirs tôt vendredi avec un homme qui a affirmé avoir posé des « bombes partout » dans cette ville du sud des Etats-Unis. « Le suspect avec lequel nous sommes en train de négocier et qui a échangé des tirs avec nous au cours des 45 dernières minutes a dit à nos négociateurs (…) qu’il y a des bombes partout » dans le centre-ville, a déclaré le chef de la police de Dallas, David Brown.

7h35: Conférence de presse à Dallas

 

7h30: Barack Obama avait appelé la police à se réformer

Cette fusillade intervient quelques heures après que Barack Obama a appelé la police américaine à se réformer. Les deux hommes tués cette semaine sont le symbole d’un « grave problème » dans la société américaine, avait-il assuré plus tôt. Il ne s’agit « pas d’incidents isolés ». Ils sont « symptomatiques de défis plus larges au sein de notre système judiciaire », a-t-il martelé, citant les « disparités raciales » et le « manque de confiance (…) entre les forces de l’ordre et de trop nombreuses communautés ».

7h20 : Les autorités de l’aviation civile restreignent les vols au-dessus de Dallas

Les autorités de l’aviation civile restreignent les vols au-dessus de Dallas après les tirs ayant tué des policiers. « Aucun pilote ne peut opérer un aéronef dans la zone couverte » par cette interdiction, selon un communiqué publié à l’intention des pilotes et compagnies aériennes. « Seuls les vols de secours sous la direction de la police de Dallas sont autorisés dans l’espace aérien ». Les restrictions de vols sont valides de 03h35 GMT à 11h30 GMT.

7h05: Prochain point presse à 7h30

(0h30 à Dallas)

 

6h55: Poursuite géante en voiture

Deux personnes ont été arrêtées, qui fuyaient à «toute vitesse» après avoir jeté un sac «camouflage» dans le coffre de leur Mercedes.

 

6h50: Voici l'un des policiers blessés

Elle se trouve actuellement à l'hôpital.

 

6h40: Un paquet suspect retrouvé, les démineurs déployés

Le paquet a été retrouvé à proximité du second suspect, la «bomb squad» est déployée.

 

6h35: Les deux suspects arrêtés

L'homme dont la photo circulait «s'est rendu», selon la police. Et le second suspect a été arrêté après un face à face avec les autorités.

 

6h25: Une vidéo de la panique

Michael Bautista a diffusé une vidéo en live sur Facebook dans laquelle on entend des tirs nourris.

6h20 : Une photo d’un suspect publiée

La police demande l’aide du public pour l’interpeller.

 

6h15: Un quatrième policier est mort

Trois autres sont dans un état critique.

 

Alerte info: Au moins trois policiers ont été tués à Dallas, dans la nuit de jeudi à vendredi.

L'attaque s'est déroulée en marge d'une manifestation du mouvement «Black Lives Matter» dénonçant les brutalités policières après la mort de deux noirs ces derniers jours à Baton Rouge et à Minneapolis. «Ce soir, il semble que deux snipers ont tiré sur 10 policiers depuis une position en hauteur pendant une manifestation (...) Trois policiers sont décédés, deux sont en train d'être opérés et trois sont dans un état critique», a indiqué le chef de la police David Brown dans un communiqué, ajoutant que deux autres étaient plus légèrement blessés.