Cellule djihadiste de Verviers: Jusqu'à 16 ans de prison pour quatre chefs de la première cellule d'Abaaoud

BELGIQUE Cette cellule djihadiste a été qualifiée par l’accusation comme un « brouillon » des commandos ayant perpétré les attentats de novembre…

Clémence Apetogbor
— 
Le 15 janvier, un important dispositif avait été déployé pour arrêter plusieurs terroristes dans la ville de Verviers, en Belgique.
Le 15 janvier, un important dispositif avait été déployé pour arrêter plusieurs terroristes dans la ville de Verviers, en Belgique. — JOHN THYS / AFP

Le chef de cette cellule était Abdelhamid Abaaoud, «cerveau présumé» des attentats de novembre. Des peines allant de 8 à 16 ans d’emprisonnement ont été prononcées ce mardi par le tribunal correctionnel de Bruxelles contre quatre hommes considérés comme les dirigeants de la cellule djihadiste démantelée à Verviers, en Belgique, en janvier 2015.

>> A lire aussi : Le procès de la cellule de Verviers, un «pré-procès» des attentats du 13 novembre?

Le « brouillon » des commandos de novembre

Trois d’entre eux, Marouane El Bali, Souhaib El Abdi et Mohamed Arshad écopent de 16 ans de prison. Le quatrième, Omar Damache, est lui condamné à 8 ans d’emprisonnement.

La cellule de Verviers a été décrite par l’accusation comme le « brouillon » des commandos qui ont frappé Paris et Saint-Denis le 13 novembre dernier. Le chef de cette cellule était donc Abdelhamid Abaaoud, qui a organisé les attaques de Paris, un Belgo-Marocain de 27 ans tué cinq jours plus tard dans un assaut policier à Saint-Denis.