Proche-Orient: L'armée israélienne admet avoir peut-être tué par erreur un jeune Palestinien

CONFLIT Quatre Palestiniens ont également été blessés…

20 Minutes avec AFP

— 

La route 443 qui relie Jerusalem à Tel Aviv est le théâtre fréquent d'incidents.
La route 443 qui relie Jerusalem à Tel Aviv est le théâtre fréquent d'incidents. — AHMAD GHARABLI

L’armée israélienne a reconnu son erreur. Elle a admis ce mardi avoir peut-être tué un adolescent et blessé plusieurs autres Palestiniens présents sur les lieux de jets de pierres et d’engins incendiaires en Cisjordanie occupée.

Mahmoud Badran, 15 ans, est mort et quatre autres Palestiniens ont été blessés aux premières heures ce mardi par des tirs de soldats israéliens déployés sur la route 443, point de tension constant, a indiqué l’agence palestinienne Wafa.

>> A lire aussi : Israël va annexer 150 hectares de terres en Cisjordanie

Les soldats israéliens avaient ouvert le feu pour mettre fin à des jets de pierres et d’engins incendiaires sur des véhicules empruntant cette route près du village de Beit Sira en Cisjordanie, a déclaré l’armée israélienne.

Un « crime odieux »

L’armée a rapporté dans un premier temps que les soldats avaient tiré sur les lanceurs de projectiles, pour protéger les automobilistes d’un « danger immédiat ». Trois civils ont été blessés par les lancers, avait-elle dit. Mais elle est revenue sur cette version dans la matinée. « Selon les premiers éléments de l’enquête, il semble que des personnes présentes sur les lieux et sans lien avec les incidents aient été touchées par erreur », a dit une porte-parole de l’armée.

>> A lire aussi : Enterrement d'un Palestinien achevé par un soldat israélien

Le ministère palestinien de la Santé a indiqué qu’en plus du jeune tué, quatre Palestiniens avaient été blessés, dont trois sont dans un état grave. Le ministère palestinien des Affaires étrangères a quant à lui dénoncé un « crime odieux ». Il y a vu « une nouvelle preuve que le gouvernement Netanyahu est un gouvernement d’extrémistes qui chaque jour commet le pire terrorisme d’Etat contre le peuple palestinien ».