L'Union européenne va prolonger de six mois les sanctions contre la Russie

EUROPE Ces sanctions économiques avaient été décrétées contre la Russie à l’été 2014 pour son implication présumée dans le conflit ukrainien…

20 Minutes avec AFP

— 

La Commission européenne à Bruxelles.
La Commission européenne à Bruxelles. — KENZO TRIBOUILLARD

Les relations entre la Russie et l’Europe sont toujours tendues. Les ambassadeurs des 28 pays membres de l’Union européenne ont approuvé ce mardi la prolongation, pour six mois, des lourdes sanctions économiques décrétées contre la Russie à l’été 2014 pour son implication présumée dans le conflit ukrainien.

La décision formelle doit encore être prise pour reconduire jusqu’au 31 janvier 2017 ces sanctions qui arrivent à échéance fin juillet. Elles touchent notamment des banques et des entreprises pétrolières et de défense russes, et ont lourdement pénalisé l’économie de la Russie, qui a en retour décrété un embargo sur les importations agro-alimentaires de l’UE.

>> A lire aussi : Les sanctions et le pétrole lui font perdre des dizaines de milliards

Les conditions « pas remplies » pour Jean-Marc Ayrault

Initialement, les Européens prévoyaient d’adopter définitivement ces sanctions vendredi prochain. Mais deux Etats membres, la France et le Royaume-Uni, doivent au préalable informer leurs parlements, ce qui pourrait retarder la procédure.

Lundi, le chef de la diplomatie française, Jean-Marc Ayrault, avait estimé que les conditions n’étaient « pas remplies » à l’heure actuelle pour envisager une levée des sanctions européennes contre la Russie.