Belgique: Une dizaine de personnes soupçonnées de préparer un attentat en garde à vue

ANTITERRORISME Les personnes visées sont soupçonnées de faire partie d'une cellule djihadiste qui avait l'intention et les moyens de frapper...

L.Be.
— 
Un quartier de Bruxelles (Belgique) bouclé par la police le dimanche 22 novembre 2015.
Un quartier de Bruxelles (Belgique) bouclé par la police le dimanche 22 novembre 2015. — LAURIE DIEFFEMBACQ / BELGA / AFP

La cellule était soupçonnée de préparer un attentat. Plusieurs arrestations et perquisitions ont eu lieu pendant la nuit de vendredi à samedi, principalement en région bruxelloise mais aussi en Wallonie et en Flandre dans le cadre d’un dossier de terrorisme qui nécessitait « une intervention immédiate », annonce le parquet fédéral belge. 12 personnes ont été privées de liberté.

>> A lire aussi: Retrouvez l'infographie du réseau de la terreur

Ces perquisitions se sont déroulées sans incidents, annonce le parquet fédéral belge. Les personnes visées sont soupçonnées de faire partie d’une cellule djihadiste qui avait l’intention et les moyens de frapper, indique la RTBF.

152 boxes de garage perquisitionnés

« Quarante personnes ont été interpellées et 12 d’entre elles ont été privées de liberté. Le juge d’instruction décidera dans les prochaines heures de leur maintien éventuel de détention », indique le parquet. 152 boxes de garage ont été perquisitionnés, mais « ni arme ni explosif » n’ont été jusqu’à présent découverts, selon la même source.

« En ce qui concerne les objets emportés et l’identité des personnes arrêtées, nous ne pouvons pas donner plus d’information à l’heure actuelle », a ajouté le parquet, en expliquant que « l’instruction se poursuit ».