Irak: Les forces irakiennes ont repris le contrôle de la quasi-totalité de Fallouja à Daesh

ETAT ISLAMIQUE Les djihadistes « ont fui en masse », ce qui explique la faible résistance…

20 Minutes avec AFP

— 

Les troupes irakiennes contrôlent désormais près de 50% de Fallouja.
Les troupes irakiennes contrôlent désormais près de 50% de Fallouja. — Anmar Khalil

C’est une percée offensive très importante. Les forces irakiennes sont entrées ce vendredi dans le centre de Fallouja et contrôlent désormais la quasi-totalité de la ville. Ils ont également repris le QG du gouvernement aux mains de l’organisation de l’Etat islamique (EI) depuis 2014.

«Nous vous avons promis la libération de Fallouja et nous avons repris (la ville). Nos forces de sécurité contrôlent la cité à l'exception d'une petite part qui doit encore être sécurisée dans les prochaines heures», a déclaré ce vendredi le Premier ministre irakien Haider al-Abadi, lors d'une brève déclaration à la télévision publique irakienne.

Depuis le lancement le 23 mai de l’offensive pour reprendre Fallouja avec le soutien aérien crucial de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis, soldats, policiers et miliciens irakiens avaient réussi à encercler totalement la ville et à reconquérir les quartiers périphériques. Mais elles peinaient ces derniers jours à avancer en direction du centre-ville en raison des engins explosifs placés par l’EI et des craintes pour les milliers de civils bloqués avec les djihadistes dans la zone.

>> A lire aussi : Raqqa, Mossoul, Falloujah... Daesh attaqué sur plusieurs fronts

Les djihadistes ont fui en masse

« Les troupes irakiennes se sont heurtées à une faible résistance de Daesh », a déclaré le commandant Saadi. Les djihadistes « ont fui en masse vers l’ouest de la ville, ce qui explique cette faible résistance. Il reste quelques poches de djihadistes que nous pourchassons dans le centre-ville ».

>> A lire aussi : Daesh a perdu près de la moitié du territoire conquis en Irak

Si le groupe djihadiste perdait entièrement Fallouja, il ne lui resterait que Mossoul comme grande ville sous son contrôle en Irak, après en avoir été chassé des autres cités par les forces irakiennes.