Belgique: Les frites auront bientôt le droit à de la mayonnaise moins grasse

GASTRONOMIE Un arrêté permet aux producteurs de vendre sous le nom de « mayonnaise » un produit ne contenant que 70 % de graisse et 5 % de jaune d’œuf…

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'un cornet de frites belge
Illustration d'un cornet de frites belge — CLOSON DENIS/ISOPIX/

La « mayonnaise » légèrement allégée en graisse a désormais le droit de cité en Belgique. Selon FranceTV Info, le plat pays vient d’alléger l’arrêté royal qui réglementait la recette de sa mayonnaise.

Moins riche, moins grasse et moins chère

Les producteurs pourront donc désormais vendre sous l’étiquette « mayonnaise » un produit contenant 70 % de graisse et 5 % de jaune d’œuf.

Publiée vendredi dans leJournal officiel local, cette nouvelle loi ouvre la voie à une mayonnaise moins riche, moins grasse… et moins chère, puisque les producteurs pourront jouer des prix afin de concurrencer la « mayo » étrangère.

 

 

« Notre secteur alimentaire est parmi les meilleurs au monde. Notre législation doit dès lors aussi être du 21e siècle. Il nous faut donc encadrer les 90.000 emplois dans l’industrie alimentaire belge dans les meilleures circonstances possible, avec les meilleures lois et règles possibles », a expliqué le ministre de l’Economie et des Consommateurs Kris Peeters.

Réduire les teneurs en sucre ou en matières grasses

« Pour des raisons de santé, actuellement, l’on cherche de plus à réduire les teneurs en sucre ou en matières grasses. Nous voulons là aussi explicitement apporter notre contribution », a ajouté le ministre, qui précise que la Belgique s’aligne ainsi sur les ingrédients utilisés par la France.

 

>> A lire aussi : Belgique: Le gouvernement planche sur une nouvelle loi « mayonnaise »

 

Jusqu’ici et depuis déjà plus de soixante ans, toute sauce « mayonnaise » se devait de contenir 80 % de graisse et 7,5 % de jaune d’œuf. Et les producteurs qui souhaitent à tout prix conserver la recette d’origine pourront apposer à leur production la mention « recette traditionnelle ».