Attentat à Orlando: Trump veut suspendre l'immigration en provenance des pays ayant un passé de terrorisme

ETATS-UNIS Quelques heures seulement après l'attaque et malgré le bilan très lourd, beaucoup parlaient déjà de rebondir...

C.A., W.P., H.B.

— 

Photo non datée d'Omar Mateen, auteur de l'attaque terroriste contre une boîte de nuit gay, à Orlando, le 12 juin 2016.
Photo non datée d'Omar Mateen, auteur de l'attaque terroriste contre une boîte de nuit gay, à Orlando, le 12 juin 2016. — CBS

L’ESSENTIEL :

  • Les médias américains identifient le tireur comme Omar Mateen, Américain d’origine afghane né en 1986, vivant à Port St Lucie. Il était agent de sécurité et disposait d’une licence pour porter une arme.
  • Le FBI a annoncé que le tireur avait prêté allégance à Daesh juste avant la tuerie, confirmant une information des médias américains.
  • « C’est la fusillade la plus meurtrière de l’histoire américaine », a déclaré Barack Obama, soulignant qu’il s’agit d’un « acte de terreur et de haine ».

A LIRE AUSSI :

>> L'échange SMS déchirant entre une mère et son fils à l'intérieur du club

>> Un contexte de crispation anti-homosexuels aux Etats-Unis

>> A lire aussi : La gay pride de West Hollywood refuse «de laisser la haine gagner»

 

23h25 : Fin de ce live

C’est la fin de ce live. merci de nous avoir suivis. Rendez-vous demain pour tenter d’en savoir un peu plus sur les circonstances de cette attaque terroriste qui a fait 59 morts.

21h07 : Les solutions radicales de Donald Trump

« Quand je serai élu, je suspendrai l’immigration en provenance de régions du monde ayant un passé avéré de terrorisme contre les Etats-Unis, l’Europe ou nos alliés, jusqu’à ce que l’on comprenne pleinement comment mettre fin à ces menaces », a déclaré le candidat des Républicains lors d’un discours à Manchester (New Hampshire).

20h45 : Plus de la moitié des victimes seraient d’origine portoricaine

Selon le secrétaire d’Etat de Puerto Rico, près de 90 % des victimes de la tuerie d’Orlando, qui a fait 49 morts, seraient des « latinos », dont plus de la moitié d’origine portoricaine.

 

20h30 : Hillary Clinton dénonce le rôle de l’Arabie Saoudite, du Koweït et du Qatar

Hillary Clinton a dénoncé ce lundi le rôle de l’Arabie saoudite, du Qatar et du Koweït dans le financement mondial de l’idéologie extrémiste. « Il faut qu’ils cessent de soutenir les écoles et les mosquées radicales qui ont conduit trop de jeunes sur le chemin de l’extrémisme dans le monde », a déclaré la candidate démocrate à la Maison Blanche lors d’un discours à Cleveland (Ohio).

20h15 : D’autres noms de victimes publiés par la municipalité d'Orlando

La ville d’Orlando a publié huit nouveaux noms de victimes.

 

19h50 : Le père d’Omar Mateen reconnaît un « acte de terrorisme »

« Je n’approuve pas ce qu’il a fait. Ce qu’il a fait est un acte de terrorisme », a expliqué Seddique Mir Mateen, le père d’Omar Mateen au New York Times. « Si j’avais su ce qu’il allait faire, je l’aurais arrêté moi-même ».

19h40 : « Les armes de guerre n’ont pas leur place dans nos rues » déclare Hillary Clinton

La candidate démocrate à la prochaine élection présidentielle américaine, Hillary Clinton a promis « qu’en tant que présidente », elle ferait de l’identification et de l’arrestation des « loups solitaires une priorité absolue ». « Nous devons empêcher les terroristes d’obtenir les armes dont ils ont besoin pour mener des attaques », ajoutant : « Les armes de guerre n’ont pas leur place dans nos rues ».

 

19h10 : L’Iran condamne l’attaque « terroriste » d’Orlando

L’Iran a condamné ce lundi « l’attaque terroriste » revendiquée par l’organisation Etat islamique (EI) qui a fait 49 morts et 53 blessés dans un club gay d’Orlando, en Floride (Etats-Unis).

« La République islamique d’Iran condamne l’attaque terroriste odieuse d’Orlando et appelle à un front commun pour combattre ce fléau », a déclaré le porte-parole des Affaires étrangères iraniennes, Hossein Jaberi Ansari, cité par l’agence officielle Irna.

18h35 : Une minute de silence dans les dix fan zones de France ce lundi à 20h30

Alain Juppé, président de l’association des villes hôtes des matches de l’Euro-2016 de football et maire de Bordeaux, a annoncé qu’une minute de silence serait observée ce lundi à 20h30 dans les dix fan zones de France.

« C’est un décision prise collectivement par les dix maires des dix villes organisatrices. Nous avons décidé ce soir, sur les fan zones dont nous avons la responsabilité, d’observer une minute de silence en mémoire de ces 50 morts, en sympathie aussi avec les très nombreux blessés », a déclaré Alain Juppé lors d’une conférence de presse à Bordeaux avec le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve.

18h30 : 29 personnes sont toujours hospitalisées

Selon le journal local Orlando Health, 29 personnes seraient toujours hospitalisées. Parmi elles, cinq seraient encore dans un état grave.

 

18h21 : Pas de preuves d’une attaque « dirigée » depuis l’étranger, avance Barack Obama

Le président américain Barack Obama a affirmé lundi qu'il n'existait à ce stade pas « de preuves claires » que l'attaque d'Orlando ait été  « dirigée » depuis l'étranger. « Il semble que le tireur ait été inspiré par diverses sources d'informations extrémistes sur internet, ajoute d'autre part le président américain.»

17h56 : La revendication de Daesh est « crédible », d'après un expert

L'une des grandes interrogations concernant l'enquête autour de la fusillade du Pulse concerne sa revendication par l'organisation Etat Islamique. Pour Romain Caillet, spécialiste du djihadisme islamiste, la revendication de Daesh est « crédible ».

17h19 : Au Moyen-Orient, les homosexuels ciblés par Daesh

La satisfaction déjà affichée par l’Etat Islamique n’est que le reflet de son hostilité envers les homosexuels, contre qui elle mène une politique impitoyable au Moyen-Orient. A lire ici.

16h24: La série The Last Ship déprogrammée aux Etats-Unis à cause de l'attentat

La chaîne américaine TNT a changé ses programmes en dernière minute. Ainsi, la série The Last Ship, dont le premier épisode de la saison débute sur une tuerie dans une boîte de nuit vietnamienne, a été déprogrammée dimanche soir. 

15h47 : La communauté LGTB française en colère

« Nous exprimons notre tristesse et notre colère, ainsi que notre soutien aux victimes et familles de victimes », a déclaré à l’AFP Amandine Miguel, porte-parole de L’Interassociative lesbienne, gay, bi et transsexuelle (Inter-LGBT), qui réunit 60 associations.

15h15 : Les hommages aux victimes se multiplient

Retrouvez notre diaporama sur les nombreux hommages rendus aux personnes qui ont perdu la vie au cours de l'attaque du nigh-club Pulse, par ici

14h50 : Qui sont les victimes de la tuerie ?

 

14h40 : J.K. Rowling rend hommage à un assistant de production

Parmi les victimes de l’attaque à Orlando, figurait Luis Vielma, un assistant de production du film Harry Potter.

L’auteur du roman à succès, J.K. Rowling, a tenu à rendre hommage sur Twitter au jeune homme de 22 ans.

 

 

14h30 : Elan de solidarité chez les Américains

 

 

14h20 : François Hollande va se rendre à l’ambassade des Etats-Unis

Le président François Hollande a annoncé qu’il allait se rendre ce lundi après-midi à l’ambassade des Etats-Unis pour montrer le soutien de la France face à cette terrible attaque terroriste. Le chef de l’Etat, accompagné par son Premier ministre Manuel Valls, va « exprimer sa compassion » et signer le registre de condoléances.

14h15 : Le FBI lance un appel à témoins

A la fin de la conférence de presse, le FBI a demandé à « toute personne connaissant » Omar Mateen, l’auteur de l’attaque, d’appeler les autorités pour donner des informations.

14h10 : Pour le père du tueur d’Orlando, c’est « à Dieu de juger les homosexuels »

Seddique Mateen, le père du tueur d’Orlando d’origine afghane Omar Mateen, a exprimé sa « tristesse » dans une vidéo mise en ligne lundi sur sa page Facebook, estimant qu’il revenait « à Dieu de juger les homosexuels, pas à ses serviteurs». «Je suis attristé par cette nouvelle. Que Dieu guide la jeunesse et lui permette de suivre le véritable Islam», déclare Seddique Mateen vêtu d'un costume sombre et d'une cravate rouge et noire, s'exprimant en dari, l'une des deux langues officielles d'Afghanistan, devant un drapeau afghan.

13h55 : Impossible de savoir si c'était une mission-suicide

«A ma connaissance, il n'y avait pas de gilet explosif. Pour le moment, il est impossible de savoir si c'était une mission-suicide.»

13h50 : Plus de coups de feu au moment où le dialogue avec la police a débuté
«Au moment où la scène d'otage commence il n'y a plus eu de coups de feu, grâce à nos négociateurs. [Tuer l'assaillant] était, je pense, la bonne décision », déclare un policier du SWAT. 

 

13h48: 48 des 49 victimes identifiées

Le procureur fédéral, Paul Wysopal, déclare que 48 des 49 victimes sont identifiées. Le nombre de 50 victimes est bien correct, mais il prend en compte l'assaillant.

13h44 : Le FBI affirme que l'enquête est toujours en cours

« Si nous ne disons rien, ce n'est pas que nous ne savons rien mais qu'il y a peut-être d'autres enquêtes judiciaires en cours. Ayez Courage et confiance. Le FBI a 108 ans. Nous essayons de vous informer avec des données exactes, ce qui veut dire que cela va prendre un certain temps.»

13h41 : Une troisième arme dans le véhicule de l'assaillant

« Les armes ont été identifiées. Le dernier acheteur de celles-ci était l'assaillant», qui avait en plus une troisième arme dans son véhicule.

13h35: Le maire et le chef de la police s'expriment

 « Un de officiers a été touché à la tête, mais il se porte bien.» a déclaré le chef de la police d'Orlando. 

12h18 : Le déroulé de la tragique nuit de samedi à dimanche, à Orlando

 

11h53 : Des précisions concernant les revendications de l’EI

Une retranscription du bulletin émis par la radio de Daesh est parvenue à l’AFP, qui en diffuse le contenu.

« Dieu a permis au frère Omar Mateen, un des soldats du califat en Amérique, de mener une ghazwa (terme islamique pour désigner une attaque) durant laquelle il est parvenu à entrer dans une boîte de nuit des sodomites dans la ville d’Orlando (…) et à tuer et blesser plus de 100 d’entre eux. »

11h21 : Daesh revendique à nouveau l'attentat d'Orlando

L'Etat Islamique revendique, cette fois-ci sur sa radio, la fusillade d'Orlando qui a fait 50 victimes et également une cinquantaine de blessés.

10h50 : Les témoignages des rescapés de la tuerie du night-club Pulse

 

10h46 : Hommage arc-en-ciel aux victimes au Conseil de Paris

Les fenêtres du Conseil de Paris sont parées d'un drapeau arc-en-ciel, rapporte-t-on sur Twitter.

 

10h43 : Qui est Omar Mateen, l'auteur de la fusillade d'Orlando?

 

10h38 : Un rassemblement prévu ce lundi, à Montpellier

Sur les réseaux sociaux, la solidarité envers les victimes de la tuerie d’Orlando se met en place. Un appel à un rassemblement à Montpellier, prévu ce lundi à 19h, a été lancé sur Twitter. A Toulouse, le rassemblement aura lieu mardi à 19h30.

 

10h23: « Il y avait une piscine de sang »

Interrogé par la CNN, un témoin raconte la scène d'horreur qu'il a vécue et qui rappelle effroyablement l'attaque du Bataclan, le 13 novembre 2015. « Il y avait une piscine de sang », a-t-il déclaré au micro de la chaîne américaine.

10h03: Ce que l'on sait de la fusillade du night-club d'Orlando

Le point sur les éléments d'enquête connus à l'heure actuelle.

 

9h45 : Un tueur « méthodique » d'après une personne touchée lors de la fusillade

Un des blessés a décrit un agresseur maître de lui-même et ayant agi de manière méthodique.

« Il passait devant chaque personne au sol et lui tirait dessus, pour être sûr qu'elle était morte », a expliqué, à la sortie de l'hôpital Orlando Regional Medical Center, le père de la victime. 

9h40 : 18 victimes ont été identifiées

Les autorités américaines sont parvenues à identifier 18 des 50 personnes ayant perdu la vie à Orlando. 53 personnes sont toujours hospitalisées.

9h30 : Pourquoi la fusillade a-t-elle été aussi meurtrière?

50 victimes ont trouvé la mort suite à la fusillade du night-club d'Orlando dimanche, la pire de l'histoire des Etats-Unis. Un bilan afligeant qui s'explique par plusieurs paramètres, comme la forte affluence à l'intérieur du bâtiment mais aussi à cause du bruit ambiant qui a un temps masqué celui du fusil d'assaut d'Omar Mateen. A noter que ce dernier est resté environ trois heures à l'intérieur du Pulse.

9h14 : La tour Eiffel sera lundi soir aux couleurs américaines

La maire de la capitale Anne Hidalgo a également « demandé à ce que l’Hôtel de Ville prenne aujourd’hui les couleurs des Etats-unis et de la communauté LGBT ».

 

8h41: Le Conseil de Paris va rendre hommage aux victimes

 

8h20 : Omar Mateen décrit par ses proches comme impulsif et instable

« Au début, c’était quelqu’un de normal qui tenait à sa famille, adorait plaisanter. Adorait s’amuser. Mais quelques mois après que nous nous soyons mariés, j’ai vu qu’il était instable, bipolaire et qu’il s’énervait sans raison », a témoigné dimanche son ex-femme, Sitora Yusufiy, lors d’une conférence de presse depuis Boulder dans le Colorado, où elle est désormais installée.

Omar Seddique Mateen était musulman pratiquant, selon Sitora Yusufiy qui a toutefois assuré ne l’avoir jamais entendu faire l’apologie du terrorisme. « Il n’y avait absolument aucun signe » que ses amis soient des radicaux lorsque le couple vivait à Fort Pierce, en Floride, a-t-elle dit.

« Il voulait être policier alors il s’entraînait avec ses amis qui étaient policiers et il avait un permis de port d’arme valide en Floride », a-t-elle ajouté.

Il a travaillé comme gardien dans un établissement pour délinquants juvéniles, ce qui lui avait permis d’obtenir le permis. Puisqu’elles ont été classées sans suite, les enquêtes du FBI ne l’ont pas empêché d’acheter les armes légalement, a souligné la police fédérale.

7h49: Pas de lien établi entre la tuerie d'Orlando et l'arrestation d'un holme à Los Angeles

Les autorités américaines ont indiqué qu’il ne semblait pas y avoir de lien entre l’arrestation d’Howell en marge de la Gay Pride de la deuxième ville américaine dimanche et l’attentat d’Orlando.

James Howell, arrêté en possession d'un important arsenal, « n’a rien dit de plus que le simple fait qu’il allait assister au défilé », a précisé le lieutenant Sual Rodriguez.

Le point sur l'enquête est à retrouver ici

6h59 : L’auteur présumé de l’attaque terroriste est décrit comme « viscéralement homophobe » par son père et « profondément dérangé » par son ex-femme.

Le portrait de Omar Seddique Mateen est à lire ici.

6h55 : « Massacrés à cause de leur sexualité », titre « The Independent »

La presse britannique consacre évidemment une large place à la tuerie d’Orlando.

 

L’ambiance était au recueillement dimanche soir à Orlando, quelques heures après l’attentat qui a fait au moins 50 morts dans une boîte de nuit gay de la ville, mais l’abattement faisait déjà place à la mobilisation.

Retrouvez le fil des événements d’hier juste ici.