Royaume-Uni: Le gardien d'une école de Bristol manque d'effacer une oeuvre de Banksy

CULTURE Il s’agissait d’un cadeau du street-artiste anonyme…

20 Minutes avec agence

— 

Une œuvre de Banksy a failli être supprimée par le gardien d'une école de Bristol (Royaume-Uni).
Une œuvre de Banksy a failli être supprimée par le gardien d'une école de Bristol (Royaume-Uni). — Capture d'écran / YouTube

Banksy a beau être l’un des  street-artistes les plus célèbres au monde, il s’en est fallu de peu. Une de ses œuvres a failli être supprimée par le gardien d’une école de Bristol (Royaume-Uni), qui a cru à un banal acte de vandalisme.

Il s’agissait pourtant d’un cadeau fait par l’artiste, né dans cette ville, aux élèves de l’établissement Bridge Farm, dont l’un des pavillons porte son nom, rapporte la BBC. Banksy, dont on ne connaît toujours pas l’identité, avait profité des vacances scolaires pour créer la surprise.

« Si vous ne l’aimez pas, n’hésitez pas à y ajouter des trucs »

Il avait orné un mur entier de l’école d’un dessin volontairement naïf montrant une petite fille jouant avec un pneu en feu au moyen d’un bâton. Mais lundi matin, en voyant le dessin, le gardien de l’école a voulu le faire disparaître. Jusqu’à ce qu’une lettre signée par Banksy et adressée aux élèves lui fasse comprendre qu’il s’agissait bel et bien d’une œuvre, précise Le Figaro.

« Chère école Bridge Farm (…) Voici un dessin pour vous. Si vous ne l’aimez pas, n’hésitez pas à y ajouter des trucs. Je suis certain que cela ne dérangera pas vos professeurs. Et rappelez-vous : il est plus facile d’obtenir le pardon que la permission », écrit l’artiste.

>> A lire aussi : Génération 404: A la recherche de Banksy

De son côté, le directeur de l’école a déclaré qu’il ne chercherait pas à vendre l’œuvre d’art qui pourrait rester intacte, sauf si les élèves décident, comme le propose Banksy, de l’agrémenter.