Le Kenya victime d'une panne d'électricité nationale à cause d'un singe

OUPS Le singe a survécu à sa chute et a été confié au Service kényan de la faune (KWS)...

Clémence Apetogbor

— 

Un singe au Sri Lanka (illustration)
Un singe au Sri Lanka (illustration) — Scott K MacLeod/REX Shu/SIPA

Tout le Kenya a été touché mardi matin par une panne d’électricité causée par… un singe. L’animal a chuté sur un transformateur électrique à Gitaru (centre), a expliqué dans un communiqué KenGen (Kenya electricity generating company), le plus gros producteur d’ électricité du pays.

« A 11h29, un singe a grimpé sur le toit de la station hydroélectrique de Gitaru avant de tomber dans le transformateur. La chute a entraîné la surcharge des autres machines et la perte de plus de 180 MegaWatt dans la station, ce qui a déclenché une panne nationale », a détaillé KenGen.

Retour à la normale après quatre heures

L’incident a duré près de quatre heures, avant que le courant ne soit rétabli. « Nos équipes techniques sont parvenues à rétablir l’approvisionnement des zones touchées par les coupures de courant. Le pays est à nouveau alimenté normalement », a ensuite indiqué Daniel Tare, le manageur général de Kenya Power, le principal fournisseur d’électricité du Kenya.

>> A lire aussi : Deux lionnes en cavale dans les rues de Nairobi

« Les installations de KenGen sont sécurisées par des barrières électriques pour éloigner les animaux sauvages. Nous regrettons cet incident isolé et la société examine des solutions pour encore améliorer la sécurité sur nos différents sites », s’est excusé KenGen.

Quant au singe, il a survécu à sa chute et a été confié au Service kényan de la faune (KWS), a précisé KenGen.