VIDEO. Japon: L'enfant abandonné par ses parents en forêt finalement retrouvé vivant

JAPON Agé de 7 ans, le petit garçon, laissé samedi au bord de la route en guise de punition, n'a pas mangé pendant six jours...

Mathias Cena

— 

Les Forces d'autodéfense japonaises à la recherche du petit garçon disparu en forêt à Hokkaido, le 2 juin 2016.
Les Forces d'autodéfense japonaises à la recherche du petit garçon disparu en forêt à Hokkaido, le 2 juin 2016. — Daisuke Suzuki/AP/SIPA

Il avait disparu samedi soir, laissé sur le bord de la route par ses parents en guise de punition sur l’île d’Hokkaido, au nord du Japon. Le petit garçon de 7 ans que 200 soldats, pompiers, policiers et bénévoles cherchaient depuis plus de cinq jours a été retrouvé vivant vendredi matin, selon le Hokkaido Shimbun.

>> A lire aussi : Un couple abandonne son fils dans la montagne pour le punir, l’enfant porté disparu

Selon les premières informations, Yamato Tanooka a été découvert ce vendredi matin à 7h50 (0h50, heure française) sur une base militaire des Forces d’autodéfense japonaises à 5,5 km de l’endroit où il avait disparu, dans un bâtiment où il s’était abrité de la pluie. Il a raconté avoir rejoint les lieux à pied, à travers une forêt fréquentée par les ours.

Pas de blessure apparente

Le jeune garçon a lui-même confirmé son nom aux soldats qui l’ont découvert et ne portait pas de trace de blessure, hormis des égratignures sur les bras et les jambes, selon les secours. Il a été emmené à l’hôpital tandis que la police confirmait son identité.

D'après la télévision publique NHK, l’enfant avait faim et les soldats qui l’ont trouvé lui ont donné à manger. Il y avait un robinet à l’extérieur de l’endroit où il s’était abrité et il a pu y boire régulièrement pendant tout son séjour, précise Nippon TV. « Pendant six jours il n’a pour ainsi dire bu que de l’eau », a déclaré un médecin qui l’a examiné, ajoutant qu’il était un peu déshydraté et que sa température corporelle était légèrement basse. Pour se maintenir au chaud, l'enfant a dit s'être glissé entre deux matelas, alors que la température est descendue ce vendredi à 4,6°C à l'aube.

Le père de l’enfant s’est exprimé par téléphone sur la chaîne TV Asahi : « J’ai revu Yamato. Je me suis excusé auprès de lui. Il a hoché de la tête. Ses lèvres étaient un peu sèches. Il est avant tout formidable qu’il soit sain et sauf. Je ne peux trouver de mots. C’est bien », a-t-il dit en sanglotant.