L'influent républicain Paul Ryan votera finalement Donald Trump

ETATS-UNIS Après avoir tergiversé, le patron de la Chambre l'annonce dans un édito...

P.B.

— 

Le républicain Paul Ryan a été élu président de la Chambre des représentants, le 29 octobre 2015.
Le républicain Paul Ryan a été élu président de la Chambre des représentants, le 29 octobre 2015. — A.HARNIK/AP/SIPA

Il s’est fait prier, mais ça y est : Paul Ryan a finalement décidé de prendre le train Trump en marche.

Le président de la Chambre des représentants, un des plus hauts représentants républicains, s’est finalement rallié jeudi à la candidature du milliardaire. Il l’écrit dans un édito : « Je voterai Donald Trump. »

«Il ne fait aucun doute que lui et moi avons nos différences. Je ne vais pas prétendre le contraire (…) Mais la réalité est que, sur les questions centrales de notre programme, nous avons plus de points communs que de divergences ».

Conserver la Chambre

En mai, l’ancien colistier de Mitt Romney avait expliqué qu’il n’était « pas prêt » à soutenir Trump. Les deux hommes se sont depuis rencontrés et ont échangé, précise Ryan. Après le ralliement de Marco Rubio et de Paul Ryan, le camp des anti-Trump ne compte désormais plus que Mitt Romney et Jeb Bush, ainsi que quelques conservateurs comme Ben Sasse, le sénateur du Nebraska.

Pour Paul Ryan, le dilemme était majeur. En refusant de soutenir le candidat officiel du parti, il aurait représenté un facteur de division important, ce qui aurait sans doute coûté des sièges aux républicains à la Chambre des représentants. Bref, cette décision est bonne pour Donald Trump. Et sans doute pour Paul Ryan.