Brexit: Paul McCartney avoue ne pas avoir encore tranché

POLITIQUE Accordant une interview accordée au «Parisien», l’ex-Beatles a confié que le sujet était «très confus» dans son esprit...

20 Minutes avec agence

— 

Paul McCartney à Paris le 9 mars 2015.
Paul McCartney à Paris le 9 mars 2015. — COLLET GUILLAUME/SIPA

« En Angleterre, c’est la folie en ce moment ! Tous les gens à qui j’en parle passent d’un extrême à l’autre. Je suis comme eux, je n’ai pas encore tranché, c’est très confus dans mon esprit. » C’est en ces termes que Paul McCartney a exprimé sa position sur le Brexit, soit la sortie potentielle du Royaume-Uni de l’Union Européenne.

Accordant une interview au Parisien, l’ex-Beatles a donc confié ne pas avoir tranché, alors que ce 23 juin le Royaume-Uni pourrait dire « Goodbye » à l’UE.

>> A lire aussi : Brexit: Coup d'envoi d'une campagne à l'humour «so British!»

 

« Je suis sûr que la meilleure décision sera prise dans un mois »

« Je continue d’écouter les arguments, les raisons de rester et de sortir. Mais je suis sûr que la meilleure décision sera prise dans un mois », a poursuivi Paul McCartney qui est en concert à Paris Bercy ce soir, pour une unique date parisienne dans le cadre de sa tournée mondiale One on One.

Pour rappel, près de neuf économistes britanniques sur dix estiment qu’une sortie de l’UE aurait un impact négatif sur le Royaume-Uni, selon une étude de l’institut Ipsos-MORI publiée fin mai par l’Observer. Quant aux partisans du Brexit, ils assurent qu’un divorce libérerait l’économie britannique de la bureaucratie européenne et permettrait au pays de négocier seul ses accords commerciaux sans avoir à prendre en compte les exigences des 27 autres Etats membres de l’Union.