Loi Travail : Pour la presse européenne, Hollande est fini à cause d'un «syndicaliste à moustache»

REVUE DE PRESSE Les médias européens sont nombreux, ce vendredi, à évoquer le conflit social sur la loi Travail en cours en France…

Vincent Vantighem

— 

Des casseurs lors de la manifestation contre la loi Travail jeudi 17 avril à Nantes  / AFP/ L.Venance
Des casseurs lors de la manifestation contre la loi Travail jeudi 17 avril à Nantes / AFP/ L.Venance — AFP

« Je tiendrai bon parce que c’est une bonne réforme », a assuré François Hollande, depuis le Japon où il est en voyage officiel. Ce n’est pas le sentiment de la presse européenne qui consacre ce vendredi matin, une large place au conflit contre la loi Travail qui persiste en France. 20 Minutes a fait un tour d’horizons des titres européens…

>> Loi Travail : Hollande assure qu'il «tiendra bon»

  • The Times : La situation « dégénère »

Pas de titre. Mais une photographie. C’est d’ailleurs la seule qui orne la une du Times, ce vendredi. Et elle a été prise à Paris. Elle montre un CRS se défendant, d’un coup de pied, de manifestants qui lui font face. La photo renvoie à un article en page 33 du quotidien britannique qui estime que la situation « dégénère » en France. Les ports, raffineries et centrales électriques étant désormais bloqués, le risque de « paralysie » est, selon lui, avéré.

  • Frankfurter Allgemeine Zeitung : « Hollande est fini »

« Hollande am Ende ». Pas de photo en une du quotidien allemand mais un édito qui assure que François Hollande « est fini ». Revenant sur le conflit social en cours, le Frankfurter Allgemeine Zeitung estime que le président français est « tellement affaibli qu’il n’a même plus la capacité d’affronter la rue ».

  • Diario de Noticias : « Un syndicaliste à moustache »

Des casseurs. De la fumée. Et une pleine page. Le quotidien portugais Diario de noticias revient sur le conflit social en France en titrant sur les « divisions au sein du gouvernement français au 8e jour de grève. » Se faisant, il dresse aussi sur une colonne le portrait de Philippe Martinez, « le syndicaliste à moustache [bigode] qui veut freiner la réforme de Valls. »

  • Le Soir : Un autre conflit social en une

Le grand quotidien belge n’a pas le temps pour s’intéresser au conflit social de son voisin du sud. Il a déjà trop à faire avec le sien. Le Soir titre sur « L’escalade » mais il s’agit de celle qui risque de frapper le plat pays alors que la grève des cheminots se poursuit et pourrait être étendue à l’ensemble des services publics, dès mardi prochain.

  • El Pais : Analyse factuelle de la situation

Le conflit français occupe un entrefilet de la une du quotidien espagnol qui préfère consacrer sa photographie à un autre conflit. Celui qui a cours, en ce moment à Barcelone, après l’expulsion lundi d’El Banc Expropriat, un squat qui était ouvert depuis 2011. El Pais consacre tout de même deux pages au conflit français, se limitant à une analyse factuelle de la situation. « Les syndicats durcissent le mouvement contre la loi Travail », titre-t-il.