VIDEO. Cinq morts dans un naufrage saisi par des caméras au large des côtes libyennes

CRISE MIGRATOIRE Les secours ont pu intervenir très rapidement et récupérer 562 de ces migrants, mais cinq d'entre eux n'ont pas survécu...

B.D. T.L. avec AFP

— 

Photographie du naufrage d'un bateau de migrants au large des côtes libyennes, diffusée par la Marine italienne le 25 mai 2016.
Photographie du naufrage d'un bateau de migrants au large des côtes libyennes, diffusée par la Marine italienne le 25 mai 2016. — STR / AFP MARINA MILITARE / AFP

Des images saisissantes. Mercredi, la Marine italienne a diffusé des images du naufrage dramatique d'un bateau de migrants au large des côtes libyennes, qui a fait au moins cinq morts. C'est un patrouilleur italien, le Bettica, qui a repéré dans la matinée l'embarcation de ces migrants, dont la nationalité n'a pas été précisée. Le Bettica s'est immédiatement rendu sur place et à son approche, comme cela s'est déjà produit à de nombreuses reprises dans le passé, les migrants se sont précipités sur l'un des bords de leur embarcation de fortune, provoquant le naufrage.

Le navire italien s'est alors approché au plus près du bateau, et lancé canots et  gilets de sauvetage, tandis que la frégate Bergamini, également sur place, a envoyé son hélicoptère et des moyens navals pour leur porter secours. Les secours ont pu intervenir très rapidement et récupérer 562 de ces migrants, mais cinq d'entre eux n'ont pas survécu, selon la Marine italienne, qui a précisé en fin d'après-midi que les opérations de recherche d'éventuels disparus étaient terminées.

>> A lire aussi : L'«Aquarius» embarque Médecins du Monde pour une mission d'aide aux migrants

C'est la première fois qu'un tel drame est ainsi fixé sur des images. Selon les derniers chiffres du Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), arrêtés au 22 mai, combinés à ceux des secours italiens, quelque 40.000 personnes sont arrivées sur les côtes italiennes depuis le début de l'année.

Sur la même période, 1.370 migrants et réfugiés ont perdu la vie en tentant de rejoindre l'Europe en traversant la Méditerranée, soit 24% de moins qu'à la même période l'an dernier (1.792), a précisé mardi l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). Lors des dernières 48 heures, quelque 5.600 personnes ont été secourues au large de la Libye, ont annoncé mardi les gardes-côtes italiens.