Crash du vol d'Egyptair: Accident technique? Attentat? Qu'est-il arrivé à l'avion?

SECURITE AERIENNE Aucune piste n’est privilégiée pour expliquer l’accident qui a coûté la vie à 66 personnes…

Vincent Vantighem

— 

Des familles de passagers qui ont disparu dans le crash de l'avion de la compagnie Egyptair, le    19 mai 2016 au Caire, en Egypte.
Des familles de passagers qui ont disparu dans le crash de l'avion de la compagnie Egyptair, le 19 mai 2016 au Caire, en Egypte. — KHALED DESOUKI / AFP

L’émotion est bien sûr toujours palpable. Mais c’est déjà le temps des questions autour du crash du vol MS804 d’Egyptair au large de l’île grecque de Karpathos. Alors que les recherches s’intensifient pour tenter de retrouver les débris de la carlingue de l’appareil qui transportait 56 passagers et dix membres d’équipage, les autorités ne privilégient pour l’instant aucune piste. 20 Minutes fait le point sur les informations qui ont filtré jusqu’ici.

>> Suivez en direct la situation après le crash du vol MS804

  • Que s’est-il passé ?

Vers 2h37 [00h37GMT], l’Airbus A320 de la compagnie EgyptAir reliant Paris au Caire a disparu des radars. Il se trouvait alors à une altitude de 37.000 pieds, soit plus de 11.200 mètres. « Il a effectué un virage de 90 degrés à gauche puis de 360 degrés à droite en chutant de 37.000 à 15.000 pieds », a annoncé Panos Kammenos, le ministre grec de la Défense. C’est à ce moment-là que les autorités aériennes ont perdu sa trace.

  • L’hypothèse de l’attentat est-elle privilégiée ?

François Hollande a indiqué qu’aucune hypothèse n’était « privilégiée » ou « écartée » pour expliquer le drame. « Si l’équipage n’a pas envoyé de message d’alerte, c’est que l’événement a été très, très brutal », a estimé Jean-Paul Troadec, l’ancien directeur du Bureau d’enquêtes et d’analyses pour la sécurité de l’aviation.

>> Interview : « Un attentat ou un enchaînement de pannes »

« Un problème technique d’habitude, un incendie, un problème de panne moteur ne produit pas l’accident instantanément et l’équipage a le temps de réagir, a-t-il poursuivi sur les ondes d’Europe 1. Là l’équipage n’a rien dit, n’a pas réagi, donc il s’agit très probablement d’un événement brutal et on peut penser effectivement à un attentat. »

De son côté, Chérif Fatih, ministre égyptien de l’aviation civile assure que l’attentat est « plus probable » que l’incident technique.

  • L’équipage a-t-il émis un appel de détresse ?

Contrairement aux premières informations diffusées par la compagnie égyptienne, l’équipage du vol MS804 n’a pas émis d’appel de détresse au moment du drame. Le dernier contact avec les contrôleurs aériens grecs remonte à 2h05 [00h05 GMT]. Le pilote n’avait alors signalé « aucun problème ». Il était même de « bonne humeur et a remercié ses interlocuteurs en grec », selon l’aviation civile grecque.

  • Où l’appareil s’est-il abîmé ?

L’appareil est tombé au large de l’île grecque de Karpathos, entre Rhodes et la Crète « alors qu’il se trouvait dans l’espace aérien égyptien », a encore affirmé l’aviation civile grecque. L’agence de presse Reuteurs a révélé que les autorités grecques avaient été contactées par le capitaine d’un navire marchand qui a observé « une flamme dans le ciel ».

Infographie carte perte vol egyptair
Infographie carte perte vol egyptair - AFP

Les premiers débris de l’avion ont été repérés vers 15h, a annoncé le ministère grec de la Défense. Des avions turc, grec et français ainsi qu’une frégate grecque participent aux recherches.

  • Que sait-on de l’appareil et de l’équipage ?

Selon les informations communiquées par la compagnie aérienne, le pilote avait, à son actif, 6.275 heures de vol dont 2.101 sur des appareils de type Airbus A320 comme celui qui s’est abîmé en mer. Son copilote affichait, de son côté, 2.766 heures de vol au compteur.

L’appareil avait été mis en service en 2003. Quant à la compagnie aérienne EgyptAir, elle bénéficie d’une bonne réputation. Membre de la Star Alliance depuis 2008, elle a connu cinq accidents depuis 1985, entraînant la mort de 296 personnes.

>> Sûreté : Egyptair est-elle une compagnie sûre ?

  • Qui étaient les passagers du vol ?

L’appareil transportait 56 passagers, dont un petit garçon et deux bébés, ainsi que sept membres d’équipage et trois officiers de sécurité, selon la compagnie aérienne EgyptAir.

Il y avait à bord trente Egyptiens, un Britannique, un Canadien, un Belge, un Portugais, un Algérien, un Soudanais, un Tchadien, deux Irakiens, un Saoudien et un Koweïtien. Ainsi que 15 Français. Parmi lesquels Ahmed Helal, le directeur de l’usine Procter & Gamble d’Amiens (Somme).