VIDEO. Ce que l'on sait sur le crash du vol Paris-Le Caire d'EgyptAir

EGYPTE Le vol MS804 parti de Paris mercredi soir à 23h09 a disparu ce jeudi matin des écrans radar. 66 personnes étaient à bord dont 15 Français…

H. B.
— 
Les ministres des Transports Alain Vidalies et des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault à la sortie d'une réunion de crise le 19 mai 2016 à l'Elysée à Paris.
Les ministres des Transports Alain Vidalies et des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault à la sortie d'une réunion de crise le 19 mai 2016 à l'Elysée à Paris. — STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Les autorités craignent le pire. Un avion d’Egyptair reliant Paris au Caire avec 66 personnes à bord, dont 15 Français, a disparu des écrans radars dans la nuit de mercredi à jeudi. Le vol MS804, un Airbus A320, se trouvait à 37.000 pieds d’altitude et était entré dans l’espace aérien égyptien quand il a disparu des radars jeudi à 2h45 heure du Caire, a précisé Egyptair sur son compte Twitter.

>> A lire aussi : Suivez la situation en direct

  • Que s’est-il passé ?

Le contact radar a été perdu alors que l’avion se trouvait « à 30 ou 40 miles (48 à 64 km) de la côte » nord de l’Egypte, a assuré sur la chaîne américaine CNN Ahmed Adel, vice-président d’EgyptAir, précisant que les trous de contrôle n’ont reçu « aucun appel de détresse » provenant de l’équipage.

Selon le journal égyptien Ahram, le dernier contact avec l’avion s’est produit dix minutes avant sa disparition. Selon Bloomberg qui cite un porte-parole de la compagnie égyptienne, le pilote aurait émis un appel de détresse avant que la communication soit perdue.

L’appareil devait atterrir à 03h05 (01h05 GMT). Toutes les hypothèses étaient ouvertes jeudi matin, celle de l’accident en premier lieu.

  • Qui sont les passagers ?

L’appareil transportait 56 passagers, dont un petit garçon et deux bébés, ainsi que sept membres d’équipage et trois officiers de sécurité. 30 Egyptiens et 15 Français étaient à bord, a indiqué la compagnie nationale dans un communiqué. Il y avait également un Britannique, un Canadien, un Belge, un Portugais, un Algérien, un Soudanais, un Tchadien, deux Irakiens, un Saoudien et un Koweïtien.

  • Qui sont les pilotes ?

Selon la compagnie égyptienne, le commandant de bord avait 6275 heures d’expérience de vol dont 2101 sur ce modèle d’avion (Airbus A320), son copilote 2766 heures.

  • Quels moyens de recherches ?

Des appareils et navires des secours civils et de l’armée passaient la zone au peigne fin en mer Méditerranée dès le milieu de la nuit, selon le communiqué de la compagnie aérienne. L’armée égyptienne a elle-même déployé des avions de reconnaissance et des bateaux pour tenter de localiser l’appareil et éventuellement secourir des survivants.

La Grèce a indiqué avoir envoyé des équipes pour participer aux recherches en mer.

  • Quel soutien pour les familles ?

La compagnie Egyptair a mis en place un numéro d’urgence pour les proches des passagers : + 202 25989320. En France, le Quai d’Orsay a également mis en place un numéro d’urgence : 01 43 17 55 95. «Les équipes du ministère et de notre ambassade au Caire sont pleinement mobilisées pour obtenir toutes les informations sur cette disparition», a indiqué le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault.

Une cellule de crise a aussi été mise en place au Terminal 1 de l’aéroport de Roissy à Paris.