Auchan: Le groupe finance une assurance santé au Bangladesh

SOCIAL 20.000 employés bangladais du secteur du textile sont concernés. Parmi eux, on trouve une majorité de femmes originaires des régions rurales…

20 Minutes avec agence

— 

Auchan reconfigure sa gouvernance, notamment en France, pour gagner en souplesse et en rapidité
Auchan reconfigure sa gouvernance, notamment en France, pour gagner en souplesse et en rapidité — Remy Gabalda AFP

Par l’intermédiaire de sa fondation « Weave our future » (Tissons notre futur), le groupe Auchan va contribuer à la souscription d’une assurance santé pour 20.000 employés d’usines de textile au Bangladesh. Dont une grande majorité de femmes venues des zones rurales. Il s’agit d’une première dans ce secteur du pays.

Le projet sera d’abord mis en place dans le quartier où l’immeuble Rana Plazza s’était écroulé en avril 2013, tuant 1135 personnes. Auchan avait été accusé d’avoir fait fabriquer des pièces dans l’usine, ce que l’enseigne a toujours nié.

390.000 euros par an pendant quatre ans

La fondation créée par le groupe nordiste va financer l’assurance santé à hauteur de 390.000 euros par an pendant quatre ans, indique La Croix. Les usines mettront elles aussi la main à la poche, et chaque employé devra payer 2,60 euros par an. Les assurés bénéficieront du remboursement de 50 % du coût de leurs médicaments et de consultations médicales gratuites. Par ailleurs, l’assurance ne sera pas réservée aux seuls fournisseurs d’Auchan.

« Nous voudrions que dans quatre ans, les employeurs prennent le relais », explique la vice-présidente de la fondation, Marie-Hélène Boidin-­Dubrule. Une évolution qui permettrait ainsi au concept de se généraliser au Bangladesh.